CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

On y voit un peu plus clair

 On y voit un peu plus clair

L'ASPTT Strasbourg n'a pas pâti de sa sèche défaite à Chambly (8-0) du fait du revers d'Aulnay à Fos (5-3) et conserve la 2e place de la poule 1 du Top 12. En N3, l'ASL Robertsau a validé, à deux journées de la fin, sa place en barrage d'accession en N2.

 
Le Red Star d'Alix Saumier et Matéo Martinez a dû reconnaître samedi la supériorité d'Aix-en-Provence, solide leader de la poule 2 du Top 12.

Le choc au sommet de la poule 1 du Top 12 entre Chambly, champion en titre et médaillé de bronze européen en 2014, et l'ASPTT Strasbourg, titrée sur la scène hexagonale en 2013, a largement tourné à l'avantage des Picards.

En s'imposant 8-0, ces derniers ont pris leur revanche sur les Strasbourgeois, vainqueurs à l'aller (5-3). Mais la rencontre n'a pas été autant à sens unique que le score peut laisser croire.

« Il vaut mieux perdre une fois 8-0 que trois fois 5-3 »

« On perd en trois sets le mixte 2 (Sashina Vignes/Julien Maio) et le simple hommes 1 (Valeriy Atrashchenkov) alors qu'on a eu des volants de match sur ces rencontres. Entre Sashina et Beatriz Corrales (simple dames 1) c'est toujours serré, là, ça a basculé en faveur de Corrales en trois sets, résume Julien Fuchs, le coach strasbourgeois. Après, il faut reconnaître qu'ils étaient plus forts sur cette rencontre. On n'oublie pas qu'on était diminués et de toute façon, il vaut mieux perdre une fois 8-0 que trois fois 5-3. »

L'entraîneur strasbourgeois peut d'autant plus relativiser qu'Aulnay/Bois, le troisième, s'est incliné à Fos/Mer (5-3). L'ASPTTS, malgré son premier revers de la saison, conserve quatre points d'avance sur les Franciliens qui accueillent Chambly lors de la prochaine journée. « On ira à Oullins, chez qui on doit gagner, et si Aulnay ne bat pas Chambly, ça sera bon pour les play-offs. »

Une phase finale sur laquelle le RS Mulhouse, 5e de la poule 2, a tiré un trait depuis longtemps. Battu samedi par Aix-en-Provence (2-6), le Red Star a de toute façon déjà assuré son maintien.

Le V3F devra battre Guichen

Dans l'antichambre de l'élite, Village-Neuf, battu par Ézanville (3-5), s'est fait doubler par Guichen, victorieux à Sénart (3-5). Une mauvaise opération pour le V3F qui disputera le 21 mars à domicile un match couperet pour le maintien avec victoire obligatoire contre Guichen. Un revers reléguerait les Haut-Rhinois en Nationale 2.

Une division qu'occupent les doublures de l'ASPTTS et du RSM - les Strasbourgeois se sont d'ailleurs imposés 5-3 chez les Mulhousiens samedi - et que compte bien retrouver l'ASL Robertsau la saison prochaine.

Victorieux samedi de Sarreguemines (7-1), les Robertsoviens ont définitivement conforté leur place de leader de la poule 6 de N3. Assurée de disputer le barrage d'accession, la "Rob" ne compte pas pour autant se relâcher lors des deux dernières journées.

La "Rob" atteint « son premier objectif »

« Le premier objectif de la saison, à savoir assurer le plus rapidement possible notre place en barrage, est atteint, apprécie Grégory Heck, le capitaine de l'ASL Robertsau. Mais on veut faire le plein de points pour être tête de série en barrage. »

La "Rob", qui ne serait pas contre le fait d'accueillir son barrage (les premiers des douze poules de N3 sont répartis en trois groupes géographiques), est pour cela en bonne position. Mais que ça soit à domicile ou à l'extérieur, c'est bien cette dernière marche qu'il ne faudra pas rater.

Dans cette poule 6, on notera le bon match nul de l'ASPTTS III à Nancy-Villers et la victoire précieuse de l'ES2B contre la lanterne rouge Cornimont (7-1). Dans la poule 7, le RSM III a disposé de Besançon (7-1).

Cédric Cariou


 

 

Top 12 Poule 1

Chambly - ASPTT Strasbourg 8-0

Oullins - Grande-Synthe 2-6

Fos/Mer - Aulnay/Bois 5-3

Classement: 1. Chambly 39pts; 2. ASPTT STRASBOURG 34; 3. Aulnay/Bois 30; 4. Fos/Mer 18; 5. Oullins 16; 6. Grande-Synthe 15.

Poule 2

RS Mulhouse - Aix-en-Provence 2-6

Créteil - Maromme 0-8

Issy-les-Moulineaux - Talence 5-3

Classement: 1. Aix-en-Provence 36pts; 2. Issy-les-Moulineaux 35; 3. Talence 29; 4. Maromme 26; 5. RS MULHOUSE 19; 6. Créteil 10.

Nationale 1 Poule 2

V3F - Ezanville 3-5

Sénart - Guichen 3-5

Boulogne-Billancourt - Reims 7-1

Classement: 1. Boulogne 39pts; 2. Reims 30; 3. Ezanville 26; 4. Sénart 21; 5. Guichen 19; 6. V3F 17.

Nationale 2 Poule 4

RSM II - ASPTTS II 3-5

WB Paris - Jarville 5-3

Etupes - Montrouge 5-3

Classement: 1. Etupes 38pts; 2. ASPTTS II 30; 3. WB Paris 28; 4. RSM II 24; 5. Jarville 23; 6. Montrouge 11.

Nationale 3 Poule 6

ASL Robertsau - Sarreguemines 7-1

ES2B - Cornimont 7-1

Nancy-Villers - ASPTTS III 4-4

Classement: 1. ASL ROBERTSAU 42pts; 2. Nancy-Villers 29; 3. ASPTTS III 26; 4. ES2B 25; 5. Sarreguemines 22; 6. Cornimont 8.

Poule 7

RSM III - Besançon 7-1

Troyes - Morteau 4-4

Bar/Aube - Dijon 7-1

Classement: 1. Morteau 34pts; 2. RSM III 33; 3. Troyes 31; 4. Bar/Aube 24; 5. Dijon 24; 6. Besançon 7.

 

 

Nos partenaires