CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

10 ème JOURNEE INTERCLUB

DERNIER INTERCLUB DE LA SAISON

8 AVRIL 2017- Resultats

REIMS - RED STAR MULHOUSE 3/5

ETUPES - RED STAR MULHOUSE 2

MORTEAU - RED STAR MULHOUSE 3 5/3

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Un nul surprise

RED STAR MULHOUSE 4

STRASBOURG 4

À 4-1 au compteur, le Red Star s'est surpris à rêver d'une victoire face à Strasbourg. Un adversaire que les Mulhousiens ne sont jamais parvenus à battre. Mais les Strasbourgeois se sont montrés au-dessus dans les trois dernières rencontres de cette 6e journée.

Izaak Karel Palijama s'incline 2-1 face à Vladimir Malkov, au terme d'une rencontre disputée (20-22, 21-15, 7-21). Avant les mixtes, Strasbourg remonte au score : 4-2.

Le mixte 2 mulhousien composé de Robertson et Saumier reste au contact de leurs adversaires Atraschenkov/Yelyzaveta, dans le premier set. Ils font jeu égal jusqu'à 16-16 avant que la paire bas-rhinoise ne s'offre une bouffé d'oxygène (16-18). Les Mulhousiens courent après le score sans parvenir à égaliser ensuite. Ils perdent ce premier set 18-21. Même scénario dans le suivant. Accrocheur jusqu'à 14-14, Strasbourg s'envole ensuite (15-21).

À 4-3, la victoire est encore possible pour le Red Star. Mais Febtria Adisthya Rato Putri, blessée au dos à la fin de son simple, n'est pas au meilleur de sa forme. Une rencontre compliquée pour elle et son binôme Palijama. Strasbourg se décroche et n'offre aucune occasion à la paire mulhousienne, de raccrocher le wagon (17-21). Pareil dans le suivant. 14-18 puis 16-18, les locaux ne parviendront pas à combler l'écart et s'inclinent 18-21.

Pas de regrets pour le Red Star. Leur capitaine, Christophe Grunfelder, se montre satisfait. « Nous n'étions de loin pas favoris, glisse-t-il avec le sourire. Nous savions que cela se jouerait sur des détails, surtout au niveau de nos mixtes. Febtria nous a offert une victoire inespérée face à Sashina qui a dû abandonner sur blessure. Les joueurs étaient plus motivés encore, par la perspective du derby. »

Le nul est une bonne opération aussi pour Strasbourg, qui s'attendait à une journée plus compliquée qu'en match aller. « Ils se rapprochent. Avant le match, je savais que nous pouvions les considérer comme des rivaux pour les play-offs », souligne Julien Fuchs, l'entraîneur maison. Au final, Strasbourg (2e, 23 points) conserve ses cinq points d'avance sur le Red Star (4e, 18 points).

E.J.

 


 

 

Nos partenaires