CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Un début de chocs

Article du 5 janvier

    

Privés de Jean-Michel lefort (ici à gauche) Inoki Theopilus et les Mulhousiens du Red Star tenteront d'assurer pratiquement leur maintien après seulement cinq journées d'interclubs. Archives J-M Loos

 

 

 

2013 démarre fort pour les deux clubs alsaciens du Top 12. Coleader de la poule 2, l'ASPTT Strasbourg se déplace ce samedi (16 h) chez le vice-champion de France Chambly qui a lui aussi remporté ses quatre premières rencontres. 3e de cette même poule, le Red Star Mulhouse se rend à Fos-sur-Mer où une victoire validerait pratiquement son maintien.

C'est seulement ce week-end que le cap de la mi-saison sera atteint, avec la 5e des 10 journées d'interclubs. Mais certaines tendances se dessinent déjà nettement dans les quatre poules et trois divisions où émargent les onze équipes alsaciennes. À telle enseigne que ce 5e rendez-vous pourrait bien en affiner encore les contours.

Dans la poule 2 du Top 12, l'ASPTT Strasbourg, lancée sur le même rythme qu'en 2011-2012 (4 succès d'affilée), va ainsi passer à 16 h au révélateur chez le vice-champion de France Chambly. Mi-mai à Rochefort, les Camblysiens avaient sorti les Strasbourgeois en demi-finales des play-offs (5-1). Cette fois, les joueurs du capitaine Julien Fuchs, toujours emmenés par Sashina Vignes-Waran (1), comptent bien inverser la tendance. « Nous sommes au complet », se réjouit un J. Fuchs qui s'attend « à un match très ouvert. Sashina va affronter l'Ecossaise Kirsty Gilmour (47e mondiale) et l'Ukrainien Valeriy Atrashchenkov, qui fait son retour, va se mesurer au n°2 français Thomas Rouxel. Dans l'absolu, nous pouvons gagner toutes les rencontres. Mais nous pouvons tout aussi bien perdre. Je nous estime cependant plutôt favoris. En tout cas, nous y allons pour gagner, même si cette journée arrive un peu tôt après les fêtes. »

Dans cette même poule, le Red Star Mulhouse, 3e, a fait l'essentiel en s'imposant le 15 décembre à domicile contre Grande-Synthe (5-3). Mais il peut enfoncer le clou à 16 h à Fos-sur-Mer, 5e et dernier ex aequo avec les Nordistes. « Les joueurs sont conscients qu'en gagnant, nous prendrions une bonne option sur le maintien », ne nie pas le coordonnateur Peter Armstead. « Mais nous nous méfions de cette équipe que nous n'avons pas affrontée depuis longtemps et dont les joueurs sont toujours durs à manoeuvrer. En plus, Jean-Michel Lefort (souci familial) pourrait ne pas être là. Dans ces conditions, un nul serait un bon résultat. Il nous permettrait de garder Fos à distance. »

La Robertsau accueille les Haut-Rhinois

En Nationale 2, l'ASPTTS 2, 2e, va elle aussi subir un traitement de choc chez le leader invaincu de la poule 4, Etupes (4 victoires). Battue 5-3 en ouverture à domicile par Jarville (comme l'an passé contre Sarreguemines), elle a depuis enchaîné 3 succès et récupère Samson Gradt-Urban. « L'objectif est de gagner », annonce J. Fuchs. « Pour la première fois, nos trois équipes sont au complet. La 3 vise aussi la victoire. » Elle devrait en principe s'en sortir à Ostwald, lanterne rouge de la poule 7 de N3.

Toujours dans cette poule 4 de N2, le RSM 2, 3e, se rend à la Robertsau, 4e, avec la ferme intention de maintenir l'ASLR derrière. « Mais on se méfie de cette équipe robertsauvienne composée de beaucoup de jeunes qui tournent bien », admet P. Armstead. « Notre but est de rester le plus haut possible au classement et de nous prémunir de tout couac en fin de saison. »

À l'étage du dessous, le leader invaincu Village-Neuf (3 victoires 8-0 et un nul 4-4 à l'ASPTTS 3) sera lui aussi sur ses gardes chez la réserve de l'ASLR. Dans une poule 7 de N3 où trois équipes sont sur la même ligne au 3e rang (l'ASLR 2, mais aussi Metz et le CEBA qui s'affrontent à Strasbourg) et bataillent ferme pour éviter la 5e place synonyme de relégation, tous les points valent cher.

Enfin, dans la poule 8, le RSM 3, 4e, n'aura pas la partie facile chez le coleader Bourg-en-Bresse. Mais il espère tout de même grappiller un bon résultat pour conserver une marge confortable sur les deux dernières places.

S.G. (1) La n°1 française, victorieuse en septembre et novembre des Open de Belgique et Norvège, s'est inclinée le 22 décembre en finale de l'Open de Turquie face à l'Irlandaise Chloé Magee (n°56, 18-21 21-23). Elle pointe cette semaine au 42e rang mondial, après avoir été 40e le 22 novembre. VOIR Le programme des Alsaciens sur www.lalsace.fr

 

 

 

 

 

Nos partenaires