CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

10 ème JOURNEE INTERCLUB

DERNIER INTERCLUB DE LA SAISON

8 AVRIL 2017- Resultats

REIMS - RED STAR MULHOUSE 3/5

ETUPES - RED STAR MULHOUSE 2

MORTEAU - RED STAR MULHOUSE 3 5/3

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Un coup de Bordeaux au Palais ?

 

 

Absent lors de la défaite 6-2 d'Arnaud Merklé (au fond) et du Red Star il y a un mois à Aix, l'Anglais Nathan Robertson réintègre, comme le Hollandais Dicky Palyama, l'armada haut-rhinoise pour la réception de Bordeaux demain. Photo L'Alsace/Vincent Voegtlin

Stéphane Godin

« On a beaucoup travaillé à la promotion de ce match et on espère que le public viendra nombreux nous soutenir. » Le président du Red Star Mulhouse Simon Hupfel, qui disputera ce samedi (16 h) son premier match au Palais des sports, attend beaucoup de la 2e journée des interclubs nationaux et du rendez-vous face à Bordeaux Saint-Bruno dans la poule 2 du Top 12.

Battu sans démériter (6-2) le 10 septembre à Aix, vice-champion 2014 et 2015 (3e en 2016), le RSM se présentera cette fois avec toutes ses forces vives. Absents en Provence, ses renforts étrangers, le Hollandais Dicky Palyama et l'Anglais Nathan Robertson, retrouvent un groupe dont Christophe Grunfelder n'est plus le capitaine. Alors qu'il avait programmé de céder son fauteuil fin 2016-2017, ce dernier s'est en effet effacé entre les deux journées. L'entraîneur et directeur sportif François Schmitt-Baagoe a aussitôt pris le relais. « Christophe a considéré qu'il était mieux pour lui de passer la main tout de suite », indique Simon Hupfel. « Il était un peu fatigué de la charge du capitanat (Ndlr : qu'il exerçait depuis quatre ans) et cette séparation se fait d'un commun accord. François avait déjà été impliqué dans la vie de l'équipe de Top 12. La transition a simplement eu lieu plus vite que prévu. »

Ce remaniement digéré, le RSM espère signer son premier succès face à une USB au sein de laquelle la septuple championne de France Hongyan Pi, retraitée depuis les Jeux Olympiques de Londres en 2012, a repris du service. Une raison supplémentaire de se rendre au Palais des sports demain. « Avec, en plus, le champion de France 2006 et 2007 Simon Maunoury et le Lituanien Kestutis Navickas (116e mondial, mais ex-n°38) dans les rangs bordelais, on s'attend à une explication serrée et compliquée, mais on va jouer la gagne, parce que ce match est sans doute décisif pour le maintien », annonce le président mulhousien.

L'ASPTTS très diminuée

Pour l'autre formation alsacienne du Top 12, l'ASPTT Strasbourg, l'affaire se présente beaucoup moins bien avant le voyage à Aulnay-sous-Bois dans la poule 1. Toujours privé de Sashina Vignes-Waran qui a certes retrouvé les terrains cette semaine, mais ne s'est pas fixé d'échéance pour renouer avec la compétition, le club postier, tenu en échec par Talence lors de la 1re journée, devra composer sans ses deux Russes, Olga Morozova et Vladimir Malkov, en lice à l'Open de Russie. « Ça s'annonce très difficile à Aulnay qui a aussi fait match nul à Maromme lors de la 1re journée, mais a recruté cet été l'une des meilleures Allemandes, Fabienne Deprez, et les Polonais Przemyslaw Wacha et Agnieszka Wojtkowska », prédit le capitaine Julien Fuchs. « Derrière le triple champion de France Chambly, c'est notre principal rival dans la course aux play-offs. Alors, si on rapporte quelque chose, ne serait-ce que le bonus défensif, en alignant pour la première fois la jeune Mélanie Schiano et pour la 2e ou 3e, Clémence Bloch, ce sera très bien. »

V3F : débuts victorieux à domicile ?

Dans la poule 1 de Nationale 1, Village-Neuf effectuera ses grands débuts demain (15 h 45) au RiveRhin de Village-Neuf face à Béthune, 4e en 2015-2016, mais étrillé chez lui par Cholet début septembre (1-7). L'équipe de Daniel Phrasouvo, promue, entend faire fructifier le bonus défensif rapporté d'Oullins il y a un mois (revers 5-3). « Nous sommes dans cette optique », acquiesce le capitaine du Volant des 3 Frontières. « Sur le papier, Béthune est prenable. Avec le retour du Gallois Daniel Font dans une équipe par ailleurs sans changement, nous espérons un résultat positif pour lancer notre saison en vue du maintien. »

 

 

Nos partenaires