CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

7ème JOURNEE INTERCLUB

28 JANVIER 2017

BORDEAUX - RSM : 4/4

ORLEANS - RSM 2 : 7/1

VALDAHON - RSM 3 : 2/6

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

Un bonheur partagé

 

 

Tout sourire, Alix Saumier (de face) et Patty Stolzenbach, victorieuses 22-20 21-19 de la Russe Olga Morozova et l'Ukrainienne Yelizaveta Zharka dans le double dames, ont apporté un point précieux à un Red Star qui, pour la première fois, n'a pas perdu contre l'ASPTT Strasbourg. Photo L'Alsace/Thierry Gachon

Stéphane Godin

Le derby aller, remporté de justesse par l'ASPTT Strasbourg chez elle à Koenigshoffen le 19 septembre (5-3), avait tenu toutes ses promesses. Le retour, disputé avant-hier dans une salle annexe du Palais des sports de Mulhouse pleine comme un oeuf (350 spectateurs environ), a encore été plus indécis et intense.

Le Red Star, promu en Top 12 en 2009, devra certes patienter jusqu'à la saison prochaine -au moins- pour vaincre enfin son rival bas-rhinois. Mais pour la première fois, le club présidé par Simon Hupfel l'a tenu en échec (4-4). Il a même mené 4-1 lors de cette 6e journée des interclubs nationaux face au champion de France 2013, privé au dernier moment de Julien Maio (douleur à l'épaule). Même si ce n'était pas l'objectif de la saison, les Mulhousiens de Christophe Grunfelder, toujours 4es de la poule 1, ont bien failli relancer le suspense dans la course à la qualification aux play-offs (1).

Sashina Vignes-Waran de nouveau blessée

« En gagnant 5-3, nous l'aurions entretenu. Avant ce derby retour, j'estimais que c'était encore faisable », indique le capitaine du RSM, « Mais après ce 4-4, je ne vois pas comment l'ASPTTS pourrait ne pas finir 2e et ne pas se qualifier. D'autant que nous jouerons le jeu en alignant une équipe au complet, avec tous nos étrangers, pour la 7e journée le 30 janvier à Aulnay-sous-Bois (le 3e, battu 5-3 avant-hier à Fos-sur-Mer). C'est vrai, nous menions 4-1 devant l'ASPTT, mais nous savions que les deux mixtes allaient sûrement nous échapper. Tout s'est joué sur le simple hommes 1, perdu en trois sets par Dicky Palyama contre le Russe Vladimir Malkov. »

Malgré ce nul inédit concédé chez son voisin haut-rhinois, l'ASPTTS conserve et même conforte son 2e rang. Un peu frustré à chaud, son capitaine Julien Fuchs est finalement content d'avoir évité le pire. « À la fin du match, ce résultat paraissait catastrophique. Mais c'était avant d'apprendre qu'Aulnay avait été battu à Fos. Du coup, nous maintenons Mulhouse à cinq points et rejetons Aulnay à deux. C'est une très bonne opération, surtout que selon moi, Aulnay risque fort de laisser des plumes contre le RSM. Malheureusement, Sashina Vignes-Waran a abandonné dans son simple contre Febtria Adisthya Rato Putri. Alors qu'elle était en difficulté (21-13 12-10 pour l'Indonésienne), son genou opéré s'est bloqué (Ndlr : la double champion de France a repris il y a un gros mois après une rupture des ligaments croisés du genou gauche au printemps 2015). Ce n'est pas super encourageant alors qu'elle rêve toujours d'une qualification aux Jeux Olympiques de Rio. Entre le forfait de Julien Maio et la blessure de Sashina, nous ne nous en sortons pas si mal. »

Suffisamment bien en tout cas pour envisager plus que jamais une 5e participation d'affilée aux play-offs.

(1) Les deux premiers de chacune des deux poules seront qualifiés pour la phase finale à quatre des 27 et 28 mai à Thionville.   

Nos partenaires