CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

7ème JOURNEE INTERCLUB

28 JANVIER 2017

BORDEAUX - RSM : 4/4

ORLEANS - RSM 2 : 7/1

VALDAHON - RSM 3 : 2/6

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

TROP FORT POUR EUX (dna du 11 10 2010)

       RS MULHOUSE 3 - BORDEAUX 5 
 Simples hommes : Lefort (T10) - Lo Ying Ping (T5) : 6-21, 12-21 ; Bourbon (T20) - S. Maunoury (T5) : 21-9, 10-21, 14-21 ; Simples dames : Benesova (T10) - Pi (T5) : 8-21, 12-21 ; Sladekova (T50) - M. Maunoury (T10) : 18-21, 25-27. Double hommes : Lefort (T10)/Tonks (T50) - Brazeilles (T20)/Lo Ying Ping (T10) : 20-22, 21-14, 21-19. Double dames : Benesova (T10)/Delaune (T5) - Lefel (T10)/Pi (T5) : 16-21, 16-21. Doubles mixtes : Tonks (T20)/Sladekova (T10) - S. Maunoury (T10)/M. Maunoury (A1) : 16-21, 21-13, 21-17 ; Bourbon (T5)/Delaune (T5) - Brazeilles (T50)/Lefel (T5) : 17-21, 21-14, 21-6. 
 Samedi, face à Saint-Bruno Bordeaux, les Mulhousiens ne sont pas parvenus à accrocher le nul, tant convoité, face à la meilleure équipe de la poule. Le score final, 3-5, est frustrant. 
 Le capitaine Peter Armstead a fait le forcing pour que les doubles, point fort des Mulhousiens, soient programmés en premier, mais le juge arbitre en a décidé autrement. Jean-Michel Lefort est le premier à mordre la poussière en simple face au Girondin Mathieu Lo Ying Ping. 
 Deux sets rondement menés (6-21, 12-21) ont raison du Mulhousien, qui s'incline. Dans le même temps, Martina Benesova affronte Hongyan Pi, septième joueuse mondiale et numéro 1 française. Rien à faire : Benesova ne peut que constater la supériorité de son adversaire: 8-21, 12-21, laissant deux longueurs d'avance aux visiteurs. 
 Quasi imprenables cette saison, les Bordelais n'ont aucun problème pour accrocher la tête de la poule. De leur côté, les Mulhousiens, forts de leur succès à Guichen au premier match, rêvent d'exploit d'un nul pour se rapprocher des play-offs. 
Hongyan Pi fait le travail
      Le calvaire continue tout au long des simples. Non sans avoir remporté le premier volet sur le score de 21-9, Sébastien Bourbon s'avoue vaincu face à Simon Maunoury. Même punition pour Eva Sladekova, malchanceuse dans le deuxième set face à Marie Maunoury (25-27). 
 Les doubles commencent avec, déjà, un quadruple avantage pour les Aquitains, à qui il suffit de remporter un match pour s'assurer du non retour adverse au score. 
 Pour commencer, chez les hommes, c'est la paire Jean-Michel Lefort - Christopher Tonks qui va donner l'espoir à Mulhouse, en s'imposant au bout du suspense 20-22, 21-14, 21-19 face à Brazeilles et Lo Ying Ping. Christopher Tonks obtient sa deuxième victoire personnelle en double mixte, en association avec Julie Delaune, également à la belle. 
 Malheureusement pour le Red Star, les filles de Bordeaux ont du talent. Hongyan Pi en a vu d'autres et assure la victoire des visiteurs en association avec Émilie Lefel. La paire alsacienne Benesova-Delaune ne peut que constater les dégâts : 16-21, 16-21. La victoire de Sébastien Bourbon et Julie Delaune, dans le deuxième double mixte, n'y change rien. Mulhouse s'incline logiquement face à plus fort, mais le Red Star prouve qu'il a le potentiel pour inquiéter les très grosses cylindrées.
F.G
 

Nos partenaires