CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Trop fort pour eux

 

 
Mulhouse, avec ici Martina Benesova, a subi la dure loi du leader.

Le Red Star Mulhouse (Top 12) accueillait Chambly samedi après-midi au Palais des Sports. Cette fin de phase aller du championnat interclubs a opposé deux formations encore invaincues cette saison.

Mulhouse a manqué son rendez-vous (2-6) et rétrograde à la troisième place, derrière Issy-les-Moulineaux.

« On est passé à travers. Ce n'était pas le meilleur match du Red Star, face à la meilleure équipe de notre groupe », résume Christophe Saglio, le président du club mulhousien.

Pas de changementsen vue

Samedi dernier, salle annexe du Palais des Sports, en début de soirée, la déception et la fatigue se lisent sur les visages des membres du RSMB.

Certains sont même émoussés, cela fait quatre semaines qu'ils enchaînent les compétitions. Louées soient les vacances, proches, pour retrouver un peu de fraîcheur.

À l'instar de Bordeaux l'an passé, Chambly est le plus gros client que doit affronter Mulhouse cette saison. L'épouvantail de l'Oise a connu une ascension fulgurante ces derniers temps, ignorant l'échec depuis plus d'une cinquantaine de parties.

Créer l'exploit à domicile ce week-end en a fait rêver plus d'un. Mais la victoire était chose impossible, le match nul compliqué à atteindre. Chambly a cette capacité à élever son niveau de jeu à tout moment, que le Red Star n'a pas toujours.

« À aucun moment, on s'est dit que l'on pouvait gagner. On part avec un 4-0 de retard à combler. C'est dommage pour le résultat, mais on ne perd pas 8-0 non plus », tempère le capitaine de Mulhouse, Peter Armstead.

« Cela prouve que Chambly n'est pas invincible mais ils sont forts partout. Et surtout, contrairement à nous, ils ne disputent que les rencontres interclubs. »

Seuls le simple féminin de Martina Benesova et le double mixte de Patty Stolzenbach accompagnée de Jean-Michel Lefort ont souri au Red Star.

Le club de Mulhouse aurait pu faire la différence sur le double dames et le simple hommes de Romain Eudeline, qui a sérieusement inquiété Marin Baumann, membre de l'équipe de France (19-21, 20-22).

Mais le Red Star a aussi manqué de hargne par moments, étant encore trop timide sur ses coups de raquette. « C'était compliqué mais on s'y attendait », ajoute Jean-Michel Lefort.

« Certains matchs sont corrects, d'autres mal joués, à cause de mauvais choix stratégiques. Cette poule est davantage relevée et difficile à jouer. »

Le Red Star Mulhouse termine 2011 sur une défaite, la première de sa saison. Le club d'ici est troisième de son groupe, dépassé d'un point par Issy-les-Moulineaux, qui a battu le Lagardère Paris Racing ce week-end (2-6).

« La phase aller est au-dessus de nos attentes. L'objectif du maintien est très bien lancé », complète Peter Armstead.

Il n'y aura pas de changements en vue, simplement des préparations à peaufiner. Gare aux adversaires qui risquent de se renforcer d'ici janvier.

Selon le capitaine Armstead, c'est notamment le cas d'Aulnay-sous-Bois, qui a fait appel à un international polonais.

Pierre Gusz

 

 

 

Nos partenaires