CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Troisièmes et heureux

L'équipe haut-rhinoise a remporté sa rencontre l'opposant à Grande-Synthe le week-end passé (5-3).

L'équipe de Mulhouse retrouve son rang, avant les fêtes.

 

 

Il y avait comme un parfum de soulagement, flottant dans l'air du Palais des Sports, samedi dernier. Le Red Star venait de s'imposer face à Grande-Synthe, terminant 2012 avec deux victoires et autant de défaites sur le papier.

« L'objectif minimum du cycle aller est atteint », a estimé Christophe Grunfelder, capitaine de l'équipe.

En plus de cette satisfaction générale, Inoki Theopilus a enfin débloqué le compteur en simples, face à Mathieu Pohl : il aura fallu attendre trois journées pour cela.

Le club mulhousien retrouve également la troisième place de son groupe (sa favorite), après la défaite du Lagardère Paris Racing contre l'ASPTT Strasbourg (3-5) lors de cette quatrième journée d'interclubs nationaux.

Au rayon des déceptions, à noter que le double dames, mené par Martina Benesova et Charlie Sehier, n'a toujours pas apporté son écot.

Mais il faut reconnaître qu'il y a du mieux, le dernier en date ayant été disputé samedi en trois sets et perdu sur le fil.

« La saison passée, Martina Benesova et Julie Delaune n'en ont gagné que deux ou trois en dix rencontres », a objecté Christophe Saglio, président du Red Star.

Ce qui confirme un glissement de tendance : quatre points sur cinq pris à Grande-Synthe ont été remportés dans les simples. Curieux alors que la traditionnelle force du club depuis 2009 réside dans les doubles.

Pierre Gusz

 

Nos partenaires