CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Trois dans un fauteuil

En Nationale 2, Village-Neuf a, à quatre journées de la fin, pratiquement assuré avant-hier son titre de champion de la poule 1 et composté son ticket pour les phases finales. Le Volant des 3 Frontières, relégué d'une N1 qu'il aspire à retrouver dès la saison prochaine, l'a emporté chez son dauphin Étupes (6-2), malgré l'absence de ses deux renforts écossais Josh Neil et Julie Macpherson. L'affaire n'a pas été simple - comme en témoignent les succès arrachés par le double dames Thérèse Grisweg - Nicole Grether (26-24 au 3e set) et le mixte Daniel Font - T. Grisweg (29-27 au 2e set) -, mais s'avère juteuse.

Dans cette même poule, les réserves du Red Star et de l'ASPTTS se sont, comme leurs équipes 1, neutralisées au Palais des sports (4-4). Un nul qui arrange les deux équipes, presque sauvées après le nouvel échec de la lanterne rouge robertsauvienne à Jarville (6-2). Pour garder une infime chance de ne pas replonger en N3 un an après s'en être extirpée, l'ASLR n'aura d'autre choix que de vaincre le RSM 2 chez elle fin janvier.

En N3, tout va bien aussi pour l'ASPTTS 3 et le Red Star 3. La première a consolidé son fauteuil de leader de la poule 1 en gagnant 5-3 chez son dauphin Marly-Metz, après un duel au couteau (6 matches sur 8 en 3 manches). Le second s'est hissé en tête de la poule 2 grâce à la revanche prise sur le désormais ex-leader Dommartemont, vainqueur 5-3 à l'aller, mais battu sur le même score au Palais des sports.

Deuxième succès pour l'ES2B

En revanche, le calvaire continue pour le promu obernois. Les joueurs d'Arnaud Cuntzmann ont essuyé chez eux contre Metz leur 6e revers (2-6). Le CAOB, dernier de la poule 1, retrouvera le championnat d'Alsace en 2016-2017. Une relégation à laquelle tentent de se soustraire Mundolsheim, lui aussi promu, et l'ES2B. Le MBC a un peu raté le coche à domicile contre Nancy-Villers (4-4), malgré l'exploit de sa Ludovicienne Fiona Braun, tombeuse 21-19 21-18 d'une joueuse jusque-là invaincue en simple. Il gratte une place (3e), mais reste sous la menace de Metz (4e à égalité) et Nancy (5e à 1 pt). « On ne passe pas loin d'un succès synonyme de maintien », regrette Romain Schalber, vainqueur de ses deux rencontres. « Il va falloir se bouger dans trois semaines à Metz. Nous n'y aurons pas droit à l'erreur. »

L'ES2B a, elle, étrillé l'ASPTT Besançon, lanterne rouge condamnée, et ainsi entretenu l'espoir. Victorieuse 8-0 à l'aller, elle a cependant raté d'un rien le bonus offensif (7-1) et reste 5e et relégable. « Je suis très satisfait, même si je sais qu'avec un seul succès au cycle retour, nous ne nous en sortirons pas », réagit le capitaine cernéen Alexandre Risser, lucide. « Dommage d'avoir raté le bonus qui nous aurait extraits de la zone rouge. Nous devrons confirmer cet élan chez nous dans trois semaines contre Dijon. La salle dijonnaise n'étant pas disponible, le match a été inversé. À l'aller, nous avions fait 4-4. Nous viserons au minimum un nouveau nul, mais plus encore une 3e victoire. »

S.G.

 

 

 

 

Nos partenaires