CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Tout reste possible

Badminton Tout reste possible

Christopher Tonks et Jean-Michel Lefort (à droite) ont remporté leur double hommes et inscrit l'un des quatre points qui permettent au Red Star de garder son destin en main dans la poule 2 de N1A. Archives Jean-François Frey
Respectivement victorieuse à Aulnay-sous-Bois (5-3) et auteur du nul à Maromme (4-4) lors de la 8e journée des interclubs nationaux samedi, l'ASPTT Strasbourg et le Red Star Mulhouse restent 2es de leurs poules de N1A et en course pour la qualification aux play-offs.
Plus que deux journées et la bouteille à l'encre continue d'alimenter la chronique en Nationale 1A. Positionnés depuis un bon moment à la 2e place de leurs poules respectives, l'ASPTT Strasbourg (poule 1) et le Red Star Mulhouse (poule 2) sont toujours virtuellement qualifiés pour les play-offs. Mais au sortir de la 8e des 10 journées, disputée avant-hier, la situation de l'ASPTTS, qui possède une longueur d'avance sur le 3e, Aix-en-Provence, est moins confortable que celle du RSM, rejoint par le Lagardère Paris Racing.
Les postiers ont fait le boulot en gagnant à Aulnay-sous-Bois (5-3). Mais Aix les a imités en s'imposant à Grenoble sur le même score. Les Strasbourgeois espéraient que les Aixois laisseraient des plumes en Isère. C'est raté. La fin de saison des Provençaux, qui recevront Grande Synthe et iront à Aulnay, est plus favorable que celui de Bas-Rhinois qui devront écarter Grenoble, mais aussi ne pas perdre chez le champion de France Issy-les-Moulineaux.
De son côté, le Red Star a, malgré la blessure de Martina Benesova, rapporté de Maromme le nul espéré - comme à l'aller - et la certitude de rester maître son destin. « Ça nous permet de garder la main », analyse le capitaine Peter Armstead. « Nous pourrons nous contenter d'un nul chez nous contre le LPR (vainqueur de Lille 5-3) si nous l'emportons ensuite, toujours à domicile, face à la lanterne rouge lilloise. »
En N1B (poule 1), l'ASL Robertsau, sans Erwin Kehlhoffner, ni Julien Maio, avait fait l'impasse sur la réception de l'intouchable leader Chambly. Résultat : 8-0. Pour les Bas-Rhinois, de nouveau lanterne rouge, le maintien passera par une victoire à Béthune le 26 mars.
Ce maintien, le CEBA Strasbourg l'a peut-être définitivement hypothéqué dans la poule 4 de N2. Sa défaite à domicile face à l'ASPTTS 2 voisine et toujours leader (3-5) le rejette au dernier rang. Une victoire dans un mois à Sarreguemines, 5e avec 2 points de plus, constitue son ultime recours. Une mission d'autant plus ardue qu'après leur nul chez l'ex-leader Dijon, les Sarregueminois en ont rapporté un autre de Wittenheim. « Ça ne se présente pas bien », reconnaît Laurent Tailfer, capitaine d'un CEBA puni de deux points, « mais on savait depuis un moment, avec les blessures de Kelly Mead et Amandine Chanvrier, que ça ne sentait pas très bon. »

Wittenheim tranquille

Pour Wittenheim, le maintien est en revanche officiel. Sans Laure Vogtenberger, retardée dans les transports, le BCW 84 a accroché un nul qui lui permet de conserver sa 4e place et de garder la 3e marche du podium en point de mire. « On s'en tire assez bien », commente le capitaine François Schmitt-Baagoe, « Nous sommes assez contents de rester 4es et de laisser Sarreguemines à distance. »
Dans la poule 8 de N3, l'ASL Robertsau 2, une nouvelle fois renforcée par J. Maio, a accompli un grand pas vers le maintien face au dernier, le Reims UC (6-2). Ostwald, lui, est passé tout près d'un exploit chez le dauphin Metz (revers 5-3). « C'est d'autant plus dommage que Carlos Borges et Audrey Klumpp ont perdu leur simple 21/18 et 21/19 au 3e set », regrette la capitaine Bérengère Sava. Le BCO aura besoin d'une victoire au RUC lors de la 10e journée pour se sauver.
Dans la poule 9, c'est une certitude : le billet pour le barrage d'accession se jouera entre l'ASPTTS 3, toujours en tête après son succès à Nancy-Villers 2 (6-2), et Village-Neuf, qui a écarté le Red Star 2 de la course (6-2). Avec un point d'avance, l'équipe 3 de l'ASPTT a les cartes en main. Mais elle devra s'imposer à Mulhouse le 9 avril pour ne pas se faire coiffer par le V3F. Le RSM 2 finira, lui, avec la médaille de bronze autour du cou.

S.G. Résultats et classements N1A poule 1 : Grenoble - Aix-en-Provence 3-5, Aulnay-sous-Bois - ASPTT Strasbourg 3-5, Grande Synthe - Issy-les-Moulineaux 2-6. Classement : 1. Issy 22 (22) ; 2. ASPTT Strasbourg 20 (12) ; 3. Aix 19 (14) ; 4. Grenoble 14 (- 8) ; 5. Aulnay 11 (- 14) ; 6. Grande Synthe 9 (- 26). N1A poule 2 : Guichen - Bordeaux Saint-Bruno 3-5, Lagardère Paris Racing - Lille 5-3, Maromme - Red Star Mulhouse 4-4. Classement : 1. Bordeaux Saint-Bruno 24 (30) ; 2. Red Star Mulhouse 17 (4) ; 3. Lagardère Paris Racing 17 (2) ; 4. Maromme 15 (- 6) ; 5. Guichen 13 (- 12) ; 6. Lille 10 (- 18). N1B poule 1 : Reims ABC - Béthune 5-3, Créteil - Morteau 5-3, Robertsau - Chambly 0-8. Classement : 1. Chambly 24 (50) ; 2. Créteil 16 (0) ; 3. Morteau 15 (4) ; 4. Reims ABC 14 (- 14) ; 5. Béthune 13 (- 18) ; 6. Robertsau 13 (- 22). N2 poule 4 : Etupes - Dijon 2-6, CEBA Strasbourg - ASPTTS 2 3-5, Wittenheim - Sarreguemines 4-4. Classement : 1. ASPTTS 2 21 (22) ; 2. Dijon 21 (18) ; 3. Etupes 16 (2) ; 4. Wittenheim 15 (0) ; 5. Sarreguemines 11 (- 16) ; 6. CEBA Strasbourg 9 (- 26). N3 poule 8 : Reims ABC - Jarville 2 5-3, Metz Saint-Quentin - Ostwald 5-3, Robertsau 2 - Reims UC 6-2. Classement : 1. Reims ABC 2 22 (32) ; 2. Metz Saint-Quentin 19 (12) ; 3. Jarville 2 14 (4) ; 4. ASL Robertsau 2 14 (- 10) ; 5. Ostwald 13 (- 16) ; 6. Reims UC 11 (- 22). N3 poule 9 : Plombières-les-Bains - Dommartemont 3-5, Nancy-Villers 2 - ASPTTS 3 2-6, Village-Neuf - Red Star Mulhouse 2 6-2. Classement : 1. ASPTTS 3 22 (34) ; 2. Village-Neuf 21 (22) ; 3. Red Star Mulhouse 2 18 (8) ; 4. Dommartemont 13 (- 20) ; 5. Plombières 12 (- 16) ; 6. Nancy-Villers 2 10 (- 28).

 

Nos partenaires