CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Toujours troisième

 

Le Red Star Mulhouse (Top 12) a été défait d'un point à Aulnay-sous-Bois (5-3). Sa réussite limitée aux simples dames et double mixte. Le RSM est toujours troisième de son groupe, derrière Issy-les-Moulineaux et Chambly.

Il y a de la déception au sortir de ce week-end. Mulhouse avait battu le club francilien à l'aller (5-3). Aulnay a sa revanche à présent, sur le même score. Autant dire que les joueurs du Red Star ne sont pas passés loin du match nul. Trois matchs (sur huit) ont été disputés en trois sets, notamment l'un des doubles mixtes, perdu 19-21.

« Nous sommes trop gentils... ce n'est pasla première fois »

« On sait qu'Aulnay-sous-Bois est dangereux à domicile. Mais le match nul était envisageable, la victoire possible », confirme Peter Armstead, capitaine du RSM. Le fait est que l'équipe d'ici a découvert une tout autre formation qu'à l'aller.

Aulnay, qui veut s'assurer le maintien, a recruté à l'intersaison un Polonais, Przemyslaw Wacha, qui évolue au sein du Top 30 mondial. Forcément, cela change la donne.

« La composition fait qu'en simple homme, il y a eu un décalage stratégique. C'était serré, mais individuellement, on n'a pas eu l'impression d'être en dessous », note le joueur du Red Star Romain Eudeline, déçu de sa propre prestation en simple.

Le score ne reflète pas toujours la réalité du terrain. Cela a été le cas samedi. Pourtant, il a manqué plusieurs choses au Red Star pour pouvoir ramener, au moins, le match nul.

« De la confiance, de la niaque, de l'envie », estime Romain.

« Nous sommes trop gentils et on perd. On a besoin de sortir les dents pour aller chercher la victoire », ajoute de son côté Peter Armstead.

« La réelle déception, c'est que ce n'est pas la première fois que cela nous arrive. Notre attitude gagnante est à améliorer. »

Julie Delaune, autre membre de l'équipe du Red Star, relativise la rencontre : « Nous ne nous sommes pas pris que des taules. On refait le match demain, le résultat ne sera pas le même », pronostique-t-elle.

« Aulnay a mieux joué le coup, commettant moins de petites fautes bêtes. »

Le RSM reste bon troisième, derrière les cylindrées Issy-les-Moulineaux et Chambly. Lâché du wagon de première classe de ce Top 12, Mulhouse n'est pas non plus largué, même si l'écart de points se fait sentir.

Pour les play-offs, qui concernent les deux premiers de la poule, cela se complique.

« Nous sommes sur les mêmes bases que l'an dernier. Le maintien est presque acquis. Mais atteindre les play-offs, en sachant qu'Issy compte une victoire et demie de plus que nous (et que Chambly est quasi-intouchable), ce serait un miracle », évoque le capitaine Armstead.

Pierre Gusz

 

 

Nos partenaires