CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Top 12 : gros plan avec Alix Saumier

 Top 12 : gros plan avec Alix Saumier 

« C'est dur, mais c'est comme ça »

 
Alix Saumier, 17 ans et déjà en Top 12.

Alix Saumier n'a pas hésité à quitter la Meurthe-et-Moselle et son domicile familial pour construire sa carrière sportive. Le badminton, elle l'a dans la peau. À 17 ans, elle joue déjà en Top 12 avec le Red Star, en doubles dames et mixte.

Le badminton, elle y est arrivée par hasard, en voulant faire comme Hugo, son grand frère, Alix Saumier n'avait alors que huit ans. À force d'entraînement, ses qualités athlétiques se sont révélées. Tout est allé très vite ensuite. En 2012, elle vit ses premiers frissons en bleu. Avec l'équipe de France, elle remporte le titre mondial par équipes. «C'était énorme, se souvient la jeune joueuse. C'était aussi stressant, mais cela reste une bonne expérience. »

25h par semaine d'entraînement

En 2014, elle décroche l'argent à l'échelle européenne. « J'ai juste quelques regrets sur mon jeu, j'ai fait beaucoup de fautes. En quarts de finale, en double, nous étions à un point de la victoire. Mais ce dernier volant a été sifflé comme out. Derrière, nous avons perdu... »

Elle rejoint les rangs du Red Star en août, il y a deux saisons. Avec Arnaud Mercklé, elle est la plus jeune du groupe. « Je connaissais Arnaud. C'est par son biais que je suis arrivée ici. Je suis directement partie en Indonésie avec le club. C'était chouette. Ici, j'ai de bons entraîneurs, un internat aussi, l'académie, des sparring-partners et, si j'ai le moindre souci, même avec les cours, je trouve toujours quelqu'un pour me donner un coup de main », raconte la joueuse.

À l'entraînement 25h par semaine, sans compter les musculations du lundi et du jeudi, Alix Saumier prépare en parallèle le baccalauréat par correspondance. Un sacrifice logique, pour la joueuse. « Je peux m'entraîner davantage, comme ça », souligne-t-elle.

« En arrivant, je n'étais pas super-confiante »

Et la recette semble fonctionner. En presque deux saisons, Alix Saumier voit déjà s'opérer des changements considérables. « En arrivant, je n'étais pas super-confiante, se souvient-elle. J'étais la moins forte du groupe, cela me faisait peur. Aujourd'hui, je suis totalement épanouie. L'attaque est devenue mon point fort. »

Si, pour le moment, elle est une joueuse de double, Alix Saumier a des objectifs individuels. Elle espère rejoindre l'équipe de France juniors dès la saison prochaine, avec les Mondiaux en ligne de mire. « Je sais ce que je veux, glisse-t-elle. Et je ferai tout pour aller aux Jeux olympiques ! En tout cas, je m'en donne les moyens. Je n'ai pas hésité à partir loin de ma famille pour le badminton. C'est dur, mais c'est comme ça. »

Cette saison, pas de sélection en Bleu. Prochaine échéance, du 4 au 7 février, avec les Championnats de France seniors. En ligne de mire, deux médailles, en double mixte et en double dames. En individuel, Alix Saumier tentera déjà de passer les qualifications.

Émilie Jafrate   

 

Nos partenaires