CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Suprématie alsacienne en jeu

Le Red Star Mulhouse accueille l'ASPTT Strasbourg cet après-midi en Top 12. Les Haut-Rhinois réussiront-ils à faire chuter pour la première fois les Bas-Rhinois ?

 

 
Le Red Star Mulhouse d'Arnaud Merkle (au premier plan devant Nathan Robertson) est en quête d'un premier succès contre l'ASPTT Strasbourg.

Top 12. - Revenue à la deuxième place après sa victoire sans appel à Fos/Mer lors de la journée précédente (0-8), l'ASPTT Strasbourg entame le cycle retour en position de "play-offable". Mais cet après-midi, c'est avant tout de suprématie alsacienne dont il sera question au Palais des Sports mulhousien.

« C'est un match capital pour les play-offs parce qu'ils (les Mulhousiens) ne sont pas loin derrière nous et peuvent se relancer. Mais il y a aussi un enjeu régional, ne cache pas Julien Fuchs, le coach strasbourgeois. Ils ne nous ont jamais battus mais ils se rapprochent chaque année. Le match aller avait été très serré (5-3) avec plusieurs rencontres en trois sets. Ça va de nouveau se jouer à pas grand-chose. »

Le Red Star va « jouer crânement (sa) chance »

Si du côté du Red Star - 4e de cette poule 1 du Top 12 à cinq longueurs de l'ASPTTS -, on ne part pas vaincu d'avance, Christophe Grunfelder préfère ne pas se tromper d'objectif en abordant ce derby.

« L'ASPTT est installée à ce niveau depuis un certain nombre d'années et joue régulièrement les play-offs. On ne peut prétendre être dans la même catégorie, mais on va jouer crânement notre chance. Après, on est conscient que ce n'est pas la rencontre la plus importante de notre saison. C'est un derby, c'est un plus, mais il ne faut pas miroiter autre chose », appuie le technicien mulhousien.

Christophe Grunfelder n'a pas non plus oublié que le match aller ne s'est pas joué à grand-chose et qu'il y a peut-être un coup à jouer cet après-midi. « On avait fait un match honorable à Strasbourg et demain (aujourd'hui) ça va être de nouveau intéressant, estime-t-il. On a envie de voir, par exemple, comment Arnaud Merkle a évolué par rapport à un joueur comme (Valeriy) Atrashchenkov. Sur le papier, ils (les Strasbourgeois) sont favoris mais un match se joue sur le terrain. »

Et il y a fort à parier que les spectateurs mulhousiens vont assister à une belle rencontre d'interclubs cet après-midi (à partir de 16h).

Nationale 2. - Au coude à coude dans la poule 1, les doublures du Red Star et de l'ASPTTS - respectivement 5e et 4e, avec 14 points chacun - tenteront de donner le ton du derby attendu en début d'après-midi (13h). Le match aller avait tourné en faveur des Strasbourgeois (6-2).

Première pour la "Rob" ?

Le V3F (1er) et l'ASL Robertsau (6e), les deux autres équipes alsaciennes de la poule, sont en déplacement. Le leader voudra prendre sa revanche sur Étupes qui l'a accroché à l'aller, tandis que la lanterne rouge essaiera de lancer 2016 sur de meilleures bases en décrochant à Jarville sa première victoire de la saison (à l'aller, la "Rob" avait partagé les points avec les Lorrains).

Nationale 3. - Aucun des trois Bas-Rhinois de la poule 1 ne s'affronte cet après-midi (tous à 16h). Obernai (6e) voudra décrocher un premier succès en N3 contre Metz (4e). Mundolsheim (5e) a marqué le pas après un début de saison prometteur et doit relancer la machine contre Nancy-Villers (3e), chez qui le promu a gagné à l'aller (3-5). L'ASPTTS III, enfin, doit assumer son statut de leader à Marly-Metz (2e), son dauphin étrillé au match aller (8-0).

Dans la poule 2, le RSM III (3e) accueille le leader Dommartemont (13h). Un peu plus tard (16h), l'ES2B (5e) dispute un match capital pour son maintien contre la lanterne rouge bisontine.

C.C.

 

Nos partenaires