CHAMPIONS 2017

Nos stars : Basile Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

Championnat d'europe Junior à Mulhouse AVRIL 2017 :  l'équipe de France avec Arnaud Merklé Championne d'Europe Vidéo à visionner ici

SAISON 2017/2018

Pour la nouvelle saison l"adhésion se fera par la plateforme e-cotiz. 
CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE.
Reprise à compter du lundi 4 septembre 2017
 
 

 

INTERCLUBS NATIONAUX A MULHOUSE

25 NOVEMBRE 2017

RSM VS AULNAY SOUS BOIS à 5-3

RSM 2 VS SENART à 6-2

RSM 3 VS ES2B à 2-6

Une journée en quatrième vitesse

La quatrième journée des interclubs nationaux a été faste samedi pour les onze équipes alsaciennes engagées, notamment les deux du Top 12. Elles ont récolté sept victoires et deux nuls, contre seulement deux défaites.

 

 
En battant - largement - Dommartermont (7-1), la Robertsau de Julien Emle (à droite) et Gregory Heck a détrôné Etupes de la place de leader de la poule 1 de N2.

Le Red Star Mulhouse qui empoche sa première victoire, l'ASPTT Strasbourg qui rebondit, bonus offensif en prime, à Oullins pour signer un 3e succès et effacer son échec 6-2 à Fos : la 4e journée des interclubs nationaux a souri samedi aux deux équipes alsaciennes du Top 12. Mais pas seulement à elles.

Le bilan de ce 4e rendez-vous est tout bonnement le meilleur de la saison pour les onze formations régionales (7 succès, 2 nuls, 2 revers).

Un 2e rang synonyme de play-offs pour l'ASPTTS

Battu à trois reprises, le Red Star a donc refait surface au Palais des Sports en attrapant dans ses filets le dauphin de la poule 1, Aulnay-sous-Bois, 4e des play-offs 2016-2017 (5-3). Le message du capitaine François Schmitt-Baagoe est passé : « J'avais dit aux joueurs : "Vous avez les cartes en main. Soit vous gagnez et pouvez croire aux play-offs, soit vous perdez et jouerez le maintien."

L'équipe a très bien répondu. Thom (Gicquel, le junior recruté cet été) a enfin gagné son premier match (en double avec le Hollandais Dicky Palyama). Febtria (Rato Putri, l'Indonésienne) a battu en deux sets l'Allemande Fabienne Deprez, 47e mondiale. Nous avons pourtant été menés 0-2 après la perte des mixtes en trois sets, puis 2-3. Je suis content. »

Satisfaction aussi à l'ASPTTS qui est allée éteindre la lanterne rouge oullinoise 8-0, mais avec quatre rencontres conclues en trois manches. Certains renforts de dernière minute ont fait du bien. « Notre Russe Evgeniya Kosetskaya était encore à Hong-Kong vendredi matin et nous a rejoints après un long voyage via Moscou, Paris et Lyon », détaille le capitaine Julien Fuchs qui a cédé sa place à l'autre Russe Vladimir Malkov. « Il ne devait pas être là, mais son élimination dès mercredi à l'Open d'Écosse lui a permis de venir. Le bonus offensif rattrape le bonus défensif que nous avions raté à Fos. » Le club postier remonte ainsi au 2e rang de la poule 2, synonyme de play-offs.

Cette 2e place, le Volant des 3 Frontières s'en est également emparé dans la poule 2 de N1 grâce à son succès domestique contre Cholet (7-1). Les joueurs de Daniel Phrasouvo, finalement privés de Samson Gradt-Urban, mais complétés par l'Écossaise Julie Macpherson, elle aussi prématurément éliminée dans son pays, ont, de l'aveu de leur capitaine, « été un peu aidés ». « Les Choletais étaient incomplets. C'est un peu dommage de manquer le bonus offensif pour un DH perdu de peu (21-19, 21-19). Mais on savoure d'être deuxièmes. »

N2 : la Robertsau prend les commandes

En N2, le promu robertsauvien, victorieux chez lui de Dommartemont (7-1), frappe un grand coup et détrône Etupes en tête de la poule 1. « On verra après le choc à l'ASPTTS 2 mi-décembre si nous pouvons espérer les play-offs », anticipe Thierry Beaujean, directeur sportif d'une ASLR invaincue.

Invaincue, l'ASPTTS 2, désormais 3e, le reste aussi grâce à un bon nul à Etupes. Après trois revers, la réserve mulhousienne a, comme son équipe 1, engrangé un précieux premier succès contre le relégué de N1, Sénart (6-2), et s'extrait de l'inconfortable fauteuil de dernier. Son nouvel Indonésien, Calvin Ryan Mamonto, vainqueur en simple et mixte, a réussi des débuts fracassants. « Avec lui, mais aussi la Slovaque Jana Ciznarova, nous avions aligné une équipe 2 très forte », se félicite F. Schmitt-Baagoe.

À l'étage du dessous, l'ASPTTS 3 a, dans la poule 1 de N3, prolongé son invincibilité chez l'autre invaincu Sarreguemines (4-4). Mundolsheim, décroché après ses trois revers initiaux, reprend espoir après avoir maté l'un de ses rivaux pour le maintien, Metz (5-3).

Dans la poule 2, l'ES2B, leader, poursuit son cavalier seul avec une 4e victoire au Red Star 3 (6-2).

Battue chez elle par le dauphin Morteau, la réserve du V3F sauve néanmoins son 2e bonus défensif consécutif (3-5) et recolle au RSM3 à qui elle espère subtiliser une salvatrice 4e place.

ST.G.

 

Nos partenaires