Abonnez-vous et assistez aux rencontres du TOP 12

Cliquez pour agrandir

INTERCLUBS NATIONAUX A DOMICILE

Samedi 05/10 2019 - Palais des Sports
N2 - 13h - MULHOUSE 2 - ASPTT STRASBOURG 2
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - ASPTT STRASBOURG

Samedi 02/11 2019 - Palais des Sports
N2 - 13h - MULHOUSE 2 - VAL DE MORTEAU
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - AIRE SUR LA LYS

Liste des rencontres

SAISON 2019/2020

NOUVEAU - Première inscription gratuite pour les joueuses (hors cotisation Ffbad)

INFOS ADHESION ICI
INSCRIPTION E-COTIZ ICI.

CALENDRIER
FERMETURE ERGMANN 27/09 et 29/09 - Info
Inscription manifestations ICI.

 

Merklé, une ambition si simple

 

 

Arnaud Merklé a les moyens de briller sur ses terres lors des championnats d'Europe juniors. Photo L'Alsace/Darek Szuster

Sandrine Pays

Arnaud Merklé est ambitieux et ne s'en cache pas. Il n'a donc qu'un objectif pour les championnats d'Europe juniors qui démarrent ce matin au centre sportif régional à Mulhouse avec l'épreuve par nations (jusqu'à mardi) : monter sur la plus haute marche du podium du tournoi individuel en simple (de mardi à dimanche). « La concurrence sera rude, avec des joueurs du calibre de Toma Junior Popov, contre lequel j'ai jusqu'à présent toujours perdu, l'Irlandais Nhat Nguyen ou encore le Tchèque Jan Louda, mais j'ai toutes mes chances », affirme l'adolescent de 16 ans licencié au Red Star Mulhouse, qui suivra évidemment de près la prestation de son club lors de la dernière journée du Top 12 ce samedi à Reims. « Les résultats de mon club, où j'ai tout appris ou presque, me tiennent forcément à coeur. J'espère qu'il parviendra à conserver sa troisième place (voir notre édition d'hier). »

Lui sera plus déterminé que jamais à tirer son épingle du jeu, puisqu'il évoluera sur ses terres, devant son public. « Ma famille et mes amis seront là, je n'ai pas envie de les décevoir. »

Le Tricolore, qui s'entraîne en moyenne cinq à six heures par jour, sait qu'il devra supporter une pression supplémentaire. Mais il est prêt à y faire face : « Pour gérer mon stress, j'ai pour habitude de me relâcher lorsque je joue, en mettant beaucoup d'énergie dans mes frappes pour bien faire comprendre à mes adversaires que je suis beaucoup plus motivé qu'eux ! »

« Le plus beau jourde ma vie »

Surclassé junior, Arnaud Merklé, qui aura deux ans de moins que les badistes les plus âgés de ces championnats d'Europe, possède assez de maturité pour ne pas trop se prendre la tête en cas d'échec : « Je serai bien évidemment déçu si je ne gagne pas, d'autant que cette compétition est l'objectif prioritaire de ma saison avec les championnats du monde juniors, organisés en octobre en Indonésie. Mais je n'en ferai pas une maladie non plus. D'autres échéances autrement plus importantes m'attendent chez les seniors. »

Le Mulhousien passé à ses débuts dans les rangs de l'ES2B (Entente Staffelfelden-Cernay-Bollwiller) et du BC Wittenheim est d'ailleurs le premier à reconnaître que ses dernières sorties ne lui ont pas vraiment donné satisfaction. « Jusqu'à présent, ma saison n'est pas terrible et je ne sais pas pourquoi. Tout ce que je peux dire, c'est que je me suis blessé l'an dernier, que j'ai été contraint au repos durant un mois et que j'ai galéré pour revenir au meilleur niveau », résume-t-il, un brin dépité, avant de retrouver le sourire lorsqu'il évoque sa confrontation avec le Chinois Lin Dan lors du récent Swiss Open de Bâle (défaite 21-14 21-5). « Affronter le plus grand joueur de tous les temps a été le plus beau jour de ma vie... et m'a permis de voir tout le chemin encore à parcourir ! »

Le multiple champion de France jeunes, n°1 français cadet, n°2 junior, est catégorique : il voit loin et est bien décidé à fournir les efforts nécessaires pour se forger un palmarès digne des plus grands.