Abonnez-vous et assistez aux rencontres du TOP 12

Cliquez pour agrandir

INTERCLUBS NATIONAUX A DOMICILE

Samedi 05/10 2019 - Palais des Sports
N2 - 13h - MULHOUSE 2 - ASPTT STRASBOURG 2
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - ASPTT STRASBOURG

Samedi 02/11 2019 - Palais des Sports
N2 - 13h - MULHOUSE 2 - VAL DE MORTEAU
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - AIRE SUR LA LYS

Liste des rencontres

SAISON 2019/2020

NOUVEAU - Première inscription gratuite pour les joueuses (hors cotisation Ffbad)

INFOS ADHESION ICI
INSCRIPTION E-COTIZ ICI.

CALENDRIER
FERMETURE ERGMANN 27/09 et 29/09 - Info
Inscription manifestations ICI.

 

L'or, c'est tout !

Badminton  Championnats d'Europe juniors, à Mulhouse (d'aujourd'hui au 16 avril) 

Badminton L'or, c'est tout !
Éternels deuxièmes, Arnaud Merklé et l'équipe de France comptent bien atteindre le titre de champion d'Europe que le Danemark leur a raflé jusque-là. Ce succès aurait une saveur d'autant plus particulière que le Mulhousien joue sur ses terres.

 
« Ce serait beau de l'emporter et en France, qui plus est », se projette le Mulhousien Arnaud Merklé avant d'entamer aujourd'hui la compétition par équipes.

Mardi matin, Arnaud Merklé réalisait son dernier entraînement en solo. L'après-midi même, il retrouvait ses copains de l'équipe de France. Les "Europe", cette saison, se disputent à la maison, au Centre Sportif de Mulhouse. La saveur est particulière.

« Je n'y pensais pas trop, tant que cela n'avait pas commencé, confie-t-il. Cela fait bizarre de jouer à la maison mais ces "Europe", du coup, représentent plus encore pour moi. »

« Il serait temps de gagner ! »

Des "Europe" qui débutent aujourd'hui par la compétition par équipes. Arnaud Merklé et les Bleuets sont bien décidés à remporter ce titre qui leur échappe depuis tant d'années. Leur bête noire ? Le Danemark.

« Cela fait bien quatre ans que nous vivons tous ensemble en équipe de France, lâche le Mulhousien. Nous sommes devenus de bons potes. Nous nous entendons vraiment bien. Il serait temps de gagner ! Mais je le sens, cette année, c'est possible. Je nous sens plus forts et armés pour y arriver. C'est notre année, ce serait beau de l'emporter et en France, qui plus est. »

Tête de série N.3, la France affrontera l'Irlande aujourd'hui, la Belgique demain et l'Ukraine dimanche en matches de poule (voir repères).

« L'Irlande dispose d'un simple homme fort et dangereux. Pareil pour leur double hommes, analyse Arnaud. L'Ukraine est un adversaire pas mauvais avec deux fortes individualités qui, si elles se retrouvent en mixte, composent une paire forte. Et enfin, la Belgique, c'est assez homogène, aucun ne sort vraiment du lot. »

Mais Arnaud Merklé aurait presque déjà la tête tournée vers les demies... « Retrouver le Danemark à ce stade-là de la compétition serait une sacrée poisse. Après, qu'on les affronte en demie ou en finale, il faudra quoiqu'il en soit les battre, pour arriver à les détrôner, lâche le pensionnaire du Red Star. Nos forces à nous restent Toma Junior Popov en simple, qui part clairement favori, et notre double composé de Toma et Thom Gicquel, grands favoris eux aussi de la compétition. »

« La pression est là, mais en positif »

En individuel - la compétition débute se déroule du 11 au 16 avril -, la gagne sera, là aussi, l'objectif d'Arnaud Merklé. « Je n'ai jamais eu de titre européen. Il y en a un qui pourrait s'y apparenter, c'était en 2013, lorsque j'ai gagné les 8 Nations. Je me sens un peu stressé, mais en forme. À domicile, en plus, je suis encore plus à fond. La pression est là, mais en positif. »

Tête de série N.2 en simple, Arnaud Merklé entrera dans la compétition individuelle en affrontant le Russe Karpov. « Je ne le connais pas trop, mais je sais qu'il a un gros physique », précise le Mulhousien.

Mais avant de s'y plonger, Arnaud Merklé se doit de ramener l'or à la France en équipe. Il fera ensuite son entrée en lice pour jouer sa carte personnelle en simple le 12 avril.

Émilie Jafrate