Passe sanitaire

Depuis le 09/08, les personnes majeures désirant accéder aux équipements sportifs doivent présenter un "passe sanitaire". Cette mesure sera étendue à tous les publics de plus de 12 ans à partir de fin septembre.
Plus d'info

INTERCLUBS NATIONAUX A DOMICILE

Samedi 25/09/2021 - Palais des Sports

N2 - 13h - MULHOUSE 2 - STRASBOURG ASLR
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - ARRAS

SAISON 2021/2022

INFOS ADHESION ICI
Reprise des entrainements : 01/09/2021 au Gymnase Ergmann

A noter
Dimanche 29 août 2021 - Tournoi de rentrée

CALENDRIER
Inscription manifestations ICI.
 

La relève européenne à Mulhouse

 

 

Arnaud Merklé (en bas à droite) figure évidemment en bonne place sur l'affiche des championnats d'Europe juniors 2017 qu'il aura l'avantage de disputer à domicile du 7 au 16 avril, dans son fief mulhousien. Photo DR

Stéphane Godin

C'est un événement exceptionnel - au sens littéral du terme - que le centre sportif régional de Mulhouse se prépare à accueillir du vendredi 7 au dimanche 16 avril. Les championnats d'Europe juniors s'y dérouleront en deux temps : l'épreuve par équipes du vendredi 7 au mardi 11 au matin, puis le tournoi individuel du mardi 11 dans l'après-midi au dimanche 16.

Un peu moins de 300 joueurs, représentant 37 nations, investiront la cité du Bollwerk pour la 25e édition d'une compétition au palmarès de laquelle figurent notamment, en simple, le renfort du Red Star Mulhouse, le Hollandais Dicky Palyama, titré en 1997, ou la star danoise Peter Gade, directeur de la performance de la Fédération française, sacré en 1995.

À l'origine, cet Euro juniors devait se dérouler au Bataillon de Joinville. « Mais en raison de l'état d'urgence et de la menace d'attentats, le risque existait que la compétition soit interrompue et ce site militaire, fermé, indique Philippe Risser, le président du comité du Haut-Rhin. En plus, la salle d'athlétisme aurait dû être adaptée, ce qui aurait généré des frais à n'en plus finir. Les organisateurs ont fini par jeter l'éponge et la Fédération française a lancé un nouvel appel à candidatures. Le CODEP 68 a proposé la sienne mi-décembre et été retenu. Mais au lieu d'avoir deux ans pour préparer l'événement, nous n'avons que trois mois. Avec Thierry Stempfel et Roland Boigeol, nous avons la tête dans le guidon. Jamais la France n'a accueilli une compétition internationale de badminton si longue, étalée sur dix jours. Le plus difficile a été de mobiliser 200 bénévoles pendant les vacances de Pâques. Mais la moitié des clubs du Haut-Rhin a répondu. Nous sommes dans les clous. »

Le tirage au sort de la compétition par équipes a déjà été effectué. La sélection française est composée de sept garçons et cinq filles, dont deux Alsaciens : Arnaud Merklé (Red Star Mulhouse) et Thomas Baures (ASPTT Strasbourg). Le premier disputera le simple et le second, le double du tournoi individuel. L'an passé, l'espoir mulhousien était tombé en 8es de finale du championnat d'Europe cadets à Lubin (Pologne) face à l'Ukrainien Danylo Bosniuk (21-11 12-21 23-25), non sans s'être procuré quatre volants de match.

« La présence d'Arnaud a naturellement joué un rôle dans notre décision de candidater », confesse Philippe Risser, « Arnaud est interne au centre sportif régional à l'académie du Red Star et jouera à domicile. Sa participation a été un levier pour mobiliser les énergies et les partenaires. »

10e au classement mondial juniors (296e chez les seniors), Arnaud Merklé sera tête de série n° 3-4 avec l'équipe de France dans la compétition par équipes. En poule, les Bleuets, qui visent un podium, partiront favoris face à l'Ukraine, la Belgique et l'Irlande. Ils devront toutefois se méfier des Ukrainiens (avec Bosniuk, 16e mondial, et Maryna Ilyinskaya, 31e) et des Irlandais (emmenés par le champion d'Europe cadet, Nhat Nguyen, 8e mondial). L'Espagne est tenante du titre et le Danemark, couronné 12 fois sur 21 (1) , tête de série n° 1.

Lors des 24 éditions du tournoi individuel, la France n'a récolté qu'un sacre (Sylvain Grosjean en DH en 2009 avec l'Irlandais Sam Magee), une médaille d'argent et sept de bronze. Deux Alsaciens ont été ''bronzés'' : Julien Maïo (ASPTTS, avec Antoine Laudiot) en DH en 2013 et Alexandre Hammer (ASPTTS, avec Anne Tran) en mixte en 2015.

(1) L'Euro juniors par équipes n'existe que depuis 1975.