Championnats de France Jeunes 2018

CHAMPIONNAT FRANCE JEUNES 2018

Organisation des championnats de France jeunes à Mulhouse du 10 au 13 mai 2018 par le Red Star Mulhouse Badminton.

Venez rejoindre l'organisation de cette manifestation 

francejeunes2018@rsmb.fr

INTERCLUBS NATIONAUX J8

24 FEVRIER 2018
TOP 12 : RSM - CHAMBLY
N2 : RSM2 - ETUPES
N3 : RSM3 - V3F

A REVOIR LE TOP12  sur : youtube.com/c/bricocastsport

La recette de Maxim

Maxim Ziegler (RS Mulhouse) a déjoué les pronostics dans le Groupe 1 pour inscrire hier deux fois son nom au palmarès du Läuch-2018 : en simple et en double, avec Calvin Ryan Mamonto. Lorraine Baumann (Chambly) a dominé le tableau féminin.

Double ration de soupe de poireaux pour Maxim Ziegler (RS Mulhouse) vainqueur hier à la Robertsau du simple et du double hommes du Groupe 1 du Läuch.

Magnifique conclusion d'un intense week-end de badminton au centre sportif de la Robertsau, la finale du double hommes du Groupe 1 battait son plein dans la salle Branko-Karabatic et déjà fusait dans les gradins des recettes de cuisine.

Pour les papilles, un thème unique... le poireau. Fidèle à la tradition maraîchère du quartier, l'ASL Robertsau offre aux différents finalistes de son tournoi la longiligne et savoureuse plante herbacée aux multiples recettes.

« Les poireaux ? Pour moi, ça va être une bonne soupe »

Un peu comme les célèbres Gaulois du village d'Astérix se demandaient s'il fallait préparer une soupe, une omelette ou tout simplement faire sauter les champions d'Agecanonix (*), chacun y allait de son interprétation culinaire.

Alors que la paire du Red Star Maxim Ziegler/Calvin Ryan Mamonto venaient de remporter à 17/16 dans le troisième set un point important pour faire le break sur le service des têtes de série N.1 Nathan Laemmel (ASL Robertsau) et Matéo Martinez (V3F), un « En fondu, c'est trop bon, tu les fais juste revenir... » parfumait les gradins au détour d'une conversation.

Quelques échanges - de volant - plus tard, Maxim Ziegler et son partenaire indonésien venaient à bout de leurs adversaires (21/15, 16/21, 21/16). Chacun s'étant imposé plus tôt en simple - en Groupe 1 (21/15, 21/15) contre Maximilien Lamblot (ASPTTS) pour l'aîné des frères Ziegler, en Groupe 2 (21/9, 21/5) contre Alexandre Neu (ASLR) pour Mamonto -, le duo s'offrait une double ration de poireau.

« C'était surtout chacun notre dixième match du week-end et ça commençait à être dur. On a su couper les échanges pour abréger le match, confie Maxim Ziegler. C'est un bon week-end, je suis satisfait de gagner après une coupure l'an passé pour les études. En plus ici, c'est particulier parce que c'est sur ce tournoi que j'ai gagné ma première coupe, quand j'étais tout gamin, il y a une dizaine d'années. »

Le Mulhousien inscrit deux fois son nom chez les seniors au palmarès du Läuch. En optant pour quelle recette ? « Les poireaux ? Pour moi, ça va être une bonne soupe », sourit Maxim Ziegler.

Vaincu en double comme un peu plus tôt avec Rosy Pancasari (ASPTT Strasbourg) en finale du mixte Groupe 1 (22/20, 13/21, 17/21) par la paire Sharon Bauer (ASPTTS)/William Villeger (Aix-en-Provence), Matéo Martinez se console avec ses deux poireaux.

« Je vais me préparer une purée, avec un peu de crème de fraîche », glisse le joueur du V3F, un peu diminué physiquement et qui n'a pas voulu prendre trop de risques avant les futures échéances.

« Du coup, c'était un peu particulier parce qu'on a inversé les rôles. D'habitude, c'est plus lui qui envoie des "grosses briques". Cette fois, c'était à mon tour », révèle Nathan Laemmel, éliminé en demi-finale du simple par Maxim Ziegler (19/21, 11/21).

Chez les dames, Lorraine Baumann, l'ancienne de l'ASPTT Strasbourg et du Pôle France, s'est rappelée au bon souvenir de l'Alsace. La joueuse de Chambly a en effet dominé la poule unique du Groupe 1, devançant Flora Sabigno (ASPTTS) et Célia Maïo (ASLR).

Dans le double dames de ce Groupe 1, la victoire est revenue à la paire du Val de Morteau Jessica Cesari/Laure Lelong de Longpré. En finale, elles ont pris le meilleur (21/13, 21/19) sur la locale Delphine Tromp, tête de série N.1 avec Pauline Fontaine.

28 autres finales ont été disputées dans les six autres groupes de ce Läuch-2018... soit 90 possibilités (22 finalistes en simple, 68 en double et mixte) de faire mijoter des poireaux.

Cédric Cariou (*) Astérix aux Jeux olympiques