Passe sanitaire

Depuis le 09/08, les personnes majeures désirant accéder aux équipements sportifs doivent présenter un "passe sanitaire". Cette mesure sera étendue à tous les publics de plus de 12 ans à partir de fin septembre.
Plus d'info

INTERCLUBS NATIONAUX A DOMICILE

Samedi 25/09/2021 - Palais des Sports

N2 - 13h - MULHOUSE 2 - STRASBOURG ASLR
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - ARRAS

SAISON 2021/2022

INFOS ADHESION ICI
Reprise des entrainements : 01/09/2021 au Gymnase Ergmann

A noter
Dimanche 29 août 2021 - Tournoi de rentrée

CALENDRIER
Inscription manifestations ICI.
 

Championnats d'Europe juniors, du 7 au 16 avril à Mulhouse

« Hors du commun »

Le centre sportif d'Alsace à Mulhouse va accueillir pendant dix jours la fine fleur européenne des badistes juniors sur une compétition scindée en deux : le championnat par équipes dans un premier temps, les épreuves individuelles dans un second.

 
Arnaud Merkle, le jeune prodige du Red Star Mulhouse, voudra briller à domicile. Il visera d'abord le podium avec l'équipe de France puis sur le simple hommes.

Terre de badminton, l'Alsace avait déjà accueilli des championnats de France seniors à Saint-Louis en 2008, des play-offs de N1A (l'ancien nom du Top 12 en interclubs nationaux) à Schiltigheim en 2010 ou encore les championnats de France vétérans à Saint-Louis et Village-Neuf en 2015.

« On a obtenu cette organisation le 15 décembre. Il a fallu être réactif »

À partir de vendredi - et pendant dix jours -, une nouvelle étape sera franchie avec l'organisation des championnats d'Europe juniors à Mulhouse. Un défi relevé en un temps record, comme le dévoile Thierry Stempfel, le président du V3F à Village-Neuf, qui a été à la tête de la Ligue d'Alsace pendant dix avant que celle-ci cède la place le 2 juillet dernier à la Ligue du Grand Est.

« Il y a eu une demande urgente de la fédération française, qui avait obtenu l'organisation en France de ces championnats d'Europe juniors et qui a dû faire face au désistement de Fontainebleau, dont le site (les installations militaires du bataillon de Joinville, ndlr) pouvait être réquisitionné, explique Thierry Stempfel. On a obtenu cette organisation le 15 décembre dernier. Il a fallu être efficace et réactif. »

Le grand raout européen, qui se déroule tous les deux ans chez les juniors, n'est pas une mince affaire à mettre en place. Ces championnats d'Europe - disputés d'abord par équipes puis en individuels (lire encadré) - n'ont rien d'un simple tournoi à mettre en place. Sur les dix jours de compétition, du 7 au 16 avril, 267 joueurs (et les staffs techniques qui vont avec) représentant 37 pays sont attendus.

Un challenge que Philippe Risser, le président du comité départemental du Haut-Rhin (Codep 68) n'a pas hésité à relever. « C'est hors du commun comme compétition. C'est la toute première qu'on s'attaque à quelque chose d'aussi énorme, glisse l'intéressé. Mais on s'est dit que c'était le moment de se lancer même si le délai était court. »

Pour faire pencher le dossier en sa faveur, le Codep 68 avait un atout dans sa poche : le Centre sportif d'Alsace à Mulhouse. « C'est un gros avantage parce qu'il fallait déjà posséder une salle disponible pendant dix jours et surtout disposer de solutions d'hébergement à proximité du site. Là, tout est réuni », souligne Philippe Risser.

Avec le soutien de Badminton Europe (la structure qui chapote la discipline sur la scène continentale), de la fédération française et de partenaires privés, le Codep 68 a réussi à monter un budget de quelque 300 000EUR pour organiser au mieux ces championnats d'Europe. Près de 250 bénévoles seront mobilisés pendant les dix jours de l'événement.

« Important que ça soit un événement gratuit »

« Maintenant, il n'y a plus qu'à remplir la salle, sourit Philippe Risser. On a d'ailleurs jugé important que ça soit un événement gratuit. L'un des buts, c'est aussi d'attirer le plus de public pour qu'il s'intéresse à notre discipline, même si le Haut-Rhin fait partie des départements aux plus forts taux de progression de licenciés. »

Pour le public mulhousien, ça sera aussi l'occasion de pousser les Bleus à se dépasser. Surtout l'enfant du pays Arnaud Merkle, qui représentera l'Alsace au sein de la délégation tricolore avec Thomas Baures (ASPTT Strasbourg). Pour le jeune prodige du Red Star Mulhouse, qui devrait être tête de série en simple, ces championnats d'Europe auront à coup sûr une saveur un peu plus particulière.

Cédric Cariou

 

 

Compétition par équipes Le programme

u Phase de poules les 7, 8 et 9 avril (de 10h à 20h).

u Quarts de finale et demi-finales le 10 avril (de 10h à 18h).

u Finale le 11 avril à partir de 10h.

Le groupe de la France

Reversée dans le groupe 3, l'équipe de France (tête de série 3/4) affrontera l'Irlande (le 7 avril à 14h), la Belgique (le 8 avril à 14h30) et l'Ukraine (le 9 avril à 10h).

La sélection française

u Féminines: Delphine Delrue (Ezanville), Vimala Heriau (RCF Paris), Yaëlle Hoyaux (Talence), Léonice Huet (Orléans), Margot Lambert (Tain/Tournon).

u Masculins: Eloi Adam (Ermont), Thomas Baures (ASPTT Strasbourg), Samy Corvée (Cholet), Thom Gicquel (Guichen), Arnaud Merkle (RS Mulhouse), Léo Rossi (Antibes), Toma Jr Popov (Fos/Mer).

Compétition individuelle Le programme

u Phase de poules les 11 (de 14h à 20h), 12 (de 10h à 20h), 13 (de 10h à 20h) et 14 avril (de 10h à 15h).

u Quarts de finale le 14 avril (de 15h à 18h).

u Demi-finales le 15 avril (de 15h à 19h).

u Finale le 16 avril (de 10h à 15h).

La sélection française

u Simples dames: Yaëlle Hoyaux, Léonice Huet, Margot Lambert.

u Simples hommes: Arnaud Merkle, Toma Jr Popov, Léo Rossi.

u Doubles dames: Delphine Delrue/Vimala Heriau, Léonice Huet/Margot Lambert.

u Doubles hommes: Toma Jr Popov/Thom Gicquel, Léo Rossi/Thomas Baures.

u Mixtes: Delphine Delrue/Thom Gicquel, Vimala Heriau/Eloi Adam, Juliette Moinard (Aix-en-Provence)/Samy Corvée.

Informations utiles

Toutes les rencontres seront disputées au centre sportif d'Alsace à Mulhouse (arrêt Université sur la ligne 2 du tramway).

Entrée libre, petite restauration froide et chaude sur place.