Passe sanitaire

Depuis le 09/08, les personnes majeures désirant accéder aux équipements sportifs doivent présenter un "passe sanitaire". Cette mesure sera étendue à tous les publics de plus de 12 ans à partir de fin septembre.
Plus d'info

INTERCLUBS NATIONAUX A DOMICILE

Samedi 25/09/2021 - Palais des Sports

N2 - 13h - MULHOUSE 2 - STRASBOURG ASLR
TOP 12 - 16h - MULHOUSE - ARRAS

SAISON 2021/2022

INFOS ADHESION ICI
Reprise des entrainements : 01/09/2021 au Gymnase Ergmann

A noter
Dimanche 29 août 2021 - Tournoi de rentrée

CALENDRIER
Inscription manifestations ICI.
 

Bâle : Merklé a défié Lin Dan

Invité de dernière minute à Bâle, le grand espoir mulhousien Arnaud Merklé s'est incliné mardi en deux sets face à la légende chinoise

Sa présence dans le tableau final du simple hommes au 26e Swiss Open de Bâle nous avait échappé. Et pour cause ! Quinzième dans la liste des remplaçants, le jeune prodige du Red Star Mulhouse Arnaud Merklé n'aurait en principe pas dû disputer le tournoi suisse. Mais un forfait de dernière minute lui a valu une convocation in extremis mardi soir. « On m'a appelé à 17 h 30, alors que je devais me rendre à mon 2e entraînement de la journée, pour me demander si je pouvais jouer à 20 h, sans doute parce que j'étais le remplaçant le plus proche géographiquement. J'y suis allé. »

S'il l'avait fallu, le grand espoir du badminton alsacien y serait même allé à pied. Car à la halle Saint-Jacques l'attendait un 32e de finale contre Lin Dan, la légende du ''bad'' international, double champion olympique, quintuple champion du monde en simple et toujours 7e mondial à 33 ans. Le multiple champion de France jeunes, qui fêtera ses 17 ans dans un mois, est arrivé à Bâle un brin émoussé pour défier le Chinois, tête de série n°1. « J'ai couru le matin à 7 h avant d'aller en cours, puis je me suis entraîné de 10 h à midi et demi. Alors, comme je n'ai finalement joué que vers 21 h 30, j'étais un peu fatigué (sourire). » Cette lassitude physique n'a évidemment pas gâté son plaisir, même s'il s'est logiquement incliné en deux sets secs (21-14 21-5). « Au début, j'étais bien. Lin Dan jouait tranquille. Mais quand il a accéléré en 2e manche, j'étais cramé. Entre la vitesse et l'intensité qu'il met, la pression de jouer face à un joueur de sa dimension et le profond respect qu'il m'inspire, c'était compliqué. C'est tout de même le plus grand joueur de l'histoire de notre sport. Mais quel bonheur ! Avoir pu l'affronter, c'est presque incroyable et c'est surtout inoubliable. Ça ne m'arrivera peut-être plus jamais ! »