CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Mi-figue, mi-raisin (12 septembre)

 

 
Stéphane Godin

Ce n'est pas à proprement parler une surprise : ni l'ASPTT Strasbourg, dans la poule 1 du Top 12, ni le Red Star Mulhouse, dans la poule 2, ne s'est imposé avant-hier lors de la 1re journée des interclubs nationaux 2016-2017. À domicile, le club postier a concédé le nul face à Talence. À Aix-en-Provence, vice-champion 2014 et 2015 (3e en 2016), le RSM et sa jeune garde ont rendu les armes 6-2.

Mais pour l'un comme pour l'autre, cette 1re journée n'est pas noire. « Ç'aurait pu être pire, même si je pensais que nous rapporterions le simple hommes 2 (perdu en 3 sets par l'Ukrainien Valeriy Atrashchenkov) ou l'un des deux matches de Katia (Normand, la néo-internationale) », admet Julien Fuchs, capitaine de l'ASPTTS. « Notre renfort anglais Peter Mills, en déplacement en Asie, et Sashina (Vignes-Waran), toujours blessée, étaient absents. Notre Russe Vladimir Malkov rentrait à peine de vacances après avoir participé aux Jeux de Rio. Mais il a quand même battu en trois sets Lucas Claerbout (l'international vice-champion de France 2016 de SH). Les résultats de cette 1re journée confirment ce que j'avais annoncé : quatre équiStéphane Godinpes vont se battre derrière Chambly pour la 2e place qualificative aux play-offs. Malheureusement, lors de la 2e journée à Aulnay, nous serons privés de nos deux Russes, Olga Morozova et Malkov, en lice à l'Open de Russie, et toujours de Sashina. »

Débuts correctspour le V3F

Pour son voyage en Provence, le RSM avait, lui, choisi de se passer de ses deux renforts étrangers, l'Anglais Nathan Robertson et le Hollandais Dicky Palyama. « Sur le résultat, il n'y a pas de quoi être déçu, mais nous le sommes tout de même un peu, car nous menions 2-1 », relate le président mulhousien Simon Hupfel. « Même avec un effectif réduit, nous aurions pu aller chercher le point du bonus défensif, car les jeunes se sont bien comportés. Nous savions que ce serait très difficile. Ça l'a été. Mais ce n'est pas un mauvais résultat en soi. »

Ce discours, Village-Neuf peut le faire sien. D'autant que pour son retour en Nationale 1, le Volant des 3 Frontières a récolté le bonus défensif chez l'un des favoris de la poule 1, Oullins et sa sélectionnée olympique Delphine Lansac (revers 5-3). « Nous avons atteint l'objectif de départ », se réjouit plutôt le capitaine du V3F Daniel Phrasouvo. « Sans les Écossais Josh Neil et Eleanor O'Donnell, le Gallois Daniel Font et les Allemands Claudia Vogelgsang et Salverio Segreto, nous avons fait avec les moyens du bord, en élaborant une tactique pour tenter de choper trois points. Nous avons réussi, mais secrètement, j'espérais le nul. Pour autant, nous n'avons pas de regrets. Pour la première de Samson Gradt-Urban, c'est plutôt bien. Nous limitons la casse. »

Les deux formations alsaciennes de N2 ont réussi leur entrée dans la poule 1. L'ASPTTS 2, avec ses deux recrues robertsauviennes Flora Sabigno et Aurélie Léchelle, l'a emporté 5-3 contre Étupes et s'installe en tête. Quant au Red Star 2, il a, selon S. Hupfel, « réalisé un gros coup en cherchant le nul au BAC Lyon (barragiste malheureux d'accession en N1 l'an passé), certes privé de Léa Palermo (championne de France 2016 de double dames). »

 

 

Nos partenaires