CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

L'homme aux trois casquettes

 

 

François Schmitt-Baagoe, 33 ans, est le nouveau capitaine du Red Star Mulhouse. Photo L'Alsace/Vanessa Meyer

Sandrine Pays

François Schmitt-Baagoe, salarié à temps plein au Red Star Mulhouse depuis cinq ans, ne voit pas le temps passer. Il faut dire qu'il a de quoi faire, puisqu'il cumule désormais les fonctions de directeur sportif, entraîneur et depuis peu capitaine du club, un poste occupé ces quatre dernières saisons par Christophe Grunfelder, qui a récemment pris du recul. « Je ne compte pas mes heures », sourit l'intéressé, ravi de son sort. « Le jeu en vaut la chandelle, il y a toujours des challenges intéressants à relever. »

« Je leur fais confiance »

À commencer par celui de l'équipe fanion, qui vise le maintien dans le Top 12, « un objectif réaliste ». Le Mulhousien, impliqué depuis un moment déjà dans la vie de la petite bande, créditée pour l'instant d'une défaite à Aix (6-2) et d'une victoire face à Bordeaux (8-0), estime d'ailleurs que celle-ci « pourrait se mêler à la bagarre du haut de tableau si elle était toujours au complet », ce qui n'est pas le cas, les étrangers, « pour l'heure indispensables », intervenant de façon ponctuelle.

« Nous n'avons pas les moyens de les faire participer aux dix journées du championnat », précise le jeune homme, chargé, en tant que capitaine, de manager les joueurs lors des matches, avec d'un côté ceux qu'il côtoie au quotidien, comme Alix Saumier, Arnaud Merklé ou encore Sebtria Adisthya Rato Putri, et de l'autre ceux qu'il voit de façon occasionnelle, en compétition, les Hollandais Dicky Palyama et Patty Stolzenbach ainsi que le Britannique Nathan Robertson. « Tout se passe très bien. Je n'ai aucune visibilité sur le travail de nos étrangers, mais je les connais et je leur fais confiance. Ils sont tous professionnels et je sais qu'ils parviendront toujours à compenser un éventuel manque d'entraînement par leur expérience et leur intelligence », confie François Schmitt-Baagoe en rappelant que l'objectif, à terme, est de monter une équipe composée dans son intégralité de sportifs issus du RSM - pour l'instant, seul Arnaud Merklé est un pur produit du club. « Si nous pouvions y parvenir d'ici cinq ans, ce serait bien. Nous avons formé de nombreux jeunes et certains d'entre eux sont prometteurs, comme Matéo Martinez et Maxim Ziegler, qui ne sont pas encore assez forts pour être titulaires à part entière dans l'équipe du Top 12 mais pourraient le devenir d'ici quelque temps. »

Dans cette optique, le dirigeant mise beaucoup sur l'Académie de badminton, créée en 2015, « sorte de centre de formation regroupant actuellement six jeunes qui s'entraînent deux ou trois fois par jour », dont il a la charge en tant que directeur sportif du Red Star Mulhouse. « J'espère qu'elle va se développer et devenir aussi attrayante qu'un pôle espoirs. Il n'est pas question de concurrencer les structures mises en place par la fédération, avec laquelle nous entretenons d'excellentes relations, mais d'offrir une alternative et de prouver que nous sommes en mesure, nous aussi, de prendre en charge certains des meilleurs joueurs de l'Hexagone. »

« Ils ont les moyensde faire parler d'eux »

En attendant, François Schmitt-Baagoe s'occupe aussi des équipes du club évoluant en N2 et N3 - les trois autres, de niveau départemental, étant confiées à Inoki Théopilus - d'une soixantaine de jeunes, débutants et confirmés, ou encore des relations avec le comité départemental, la ligue et la fédération. Et il prépare les prochaines échéances de ses protégés, en particulier Alix Saumier et Arnaud Merklé, « les deux plus grands espoirs du RSM », en lice dans plusieurs tournois internationaux pour la première, aux championnats du monde et d'Europe juniors pour le second. « Ils ont les moyens de faire parler d'eux », note l'ancien joueur, forcément toujours le premier à se réjouir de la réussite des Mulhousiens.

 

 

Nos partenaires