CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

7ème JOURNEE INTERCLUB

28 JANVIER 2017

BORDEAUX - RSM : 4/4

ORLEANS - RSM 2 : 7/1

VALDAHON - RSM 3 : 2/6

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

À l'équilibre à la trêve

 

 

Très déterminé, à l'image de Nathan Robertson et Arnaud Merklé, vainqueurs en double de Mateusz Dubowski et Eugeny Pochtarev (21-16 21-15), le RS Mulhouse s'est offert samedi au Palais des Sports un 2e succès qui valide presque son maintien en Top 12 à Noël. Photo L'Alsace/Jean-François Frey

C'est un joli présent de Noël qui leur offre quelques garanties sur l'avenir. Grâce à leur 2e succès samedi, respectivement contre Reims (5-3) et à Maromme (5-3 aussi), le Red Star Mulhouse et l'ASPTT Strasbourg ont opportunément équilibré leur bilan en Top 12 à mi-parcours (2 victoires, 1 nul, 2 défaites).

Dans la poule 1, l'ASPTTS s'est même totalement relancée dans la course à la 2e place et aux play-offs. Après des débuts ratés (2 revers, 1 nul), le club postier se hisse au 4e rang, à égalité avec le 3e, Aulnay, et à un point du 2e, Talence, ses premiers adversaires de la phase retour les 7 et 28 janvier. Trois semaines après Aire-sur-la-Lys, Maromme et l'ex-Strasbourgeois Julien Maio sont passés à la moulinette bas-rhinoise. « On est comme le Racing : on remonte », plaisante le coach postier Julien Fuchs, fondu de foot. « Nous remettons presque les compteurs à zéro et avons de nouveau notre destin dans nos raquettes. En gagnant contre Talence et Aulnay, nous pouvons nous qualifier pour les play-offs. Mais pour cela, il faudra faire mieux qu'à l'aller (nul 4-4 contre Talence et défaite 6-2 à Aulnay). Janvier sera décisif. Nous saurons si nous pouvons encore finir 2es. Ou pas. »

Cette 2e place, le RSM, désormais 3e, ne peut en rêver dans une poule 2 où le champion d'Europe Issy et Aix sont inaccessibles. Mais sa victoire contre Reims samedi au Palais des Sports a quasiment renouvelé son bail en Top 12. « L'essentiel est fait », se félicite son président Simon Hupfel. « Durant la phase retour, nous allons pouvoir gérer tranquillement notre maintien en donnant un peu plus de responsabilités à nos jeunes, comme nous l'avons déjà fait. »

Village-Neuf chute à domicile

En Nationale 1, le Volant des 3 Frontières de Village-Neuf a en revanche concédé son premier revers à domicile contre Grande-Synthe (3-5). Mais après une série de trois succès, le promu était assuré de virer à la trêve en 2e position dans la poule 1. « Sans notre Gallois Daniel Font et notre Allemande Nicole Grether, nous avons raté le nul de peu, puisque Samson (Gradt-Urban) a perdu son simple 22-20 au 3e set. Nous limitons les dégâts avec le bonus défensif », ne dramatise pas le capitaine Daniel Phrasouvo. « Le mixte Loïc Mittelheisser - Thérèse Grisweg rentre son premier point de la saison. C'est une belle satisfaction. Notre cycle aller est réussi. Nous sommes toujours 2es avant la grosse affiche chez nous le 7 janvier contre le leader Oullins, qui nous a battus 5-3 à l'aller. Nous espérons faire un résultat. Mais tout dépendra du retour de nos blessés et de la présence, en face, de Delphine Lansac (*) . »

Dans la poule 1 de N2, le RSM 2 a cédé la tête en partageant les points au Palais des Sports avec le 5e, Etupes, auteur de son 3e nul depuis l'arrivée de son renfort indonésien Riski Antasari, sparring-partner des... Mulhousiens à l'académie. « Du coup, c'est plutôt un bon résultat et une bonne opération dans une poule très dense », positive Simon Hupfel, moins soucieux pour sa réserve que Julien Fuchs pour la sienne. L'ASPTTS 2, giflée 7-1 chez le dauphin orléanais, est à la peine et, comme l'équipe 1, jouera son avenir en janvier face aux deux équipes classées derrière elle, Etupes et Jarville.

S.G. (*) Championne de France 2013 de simple et 2013, 2014 et 2015 de double, sélectionnée olympique à Rio.

 

 

Nos partenaires