CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Le Red Star plus serein

En s'imposant à domicile samedi contre Guichen (5-3), le Red Star a pris une option sur le maintien en N1A, dans une poule où l'ASPTT Strasbourg a fait le métier à Créteil (3-5). En N1B, l'ASL Robertsau a été tenue en échec à Béthune. La victoire du Red Star Mulhouse à Créteil (2-6), lors de la dernière journée de la phase aller, n'était donc pas un feu de paille. Samedi, les coéquipiers de Peter Armstead l'ont prouvé en venant à bout de Guichen (5-3).

« Il y a de quoi être satisfait, d'autant plus que Grande-Synthe et Créteil se sont incliné, sourit le capitaine mulhousien. Le maintien n'est pas tout à fait assuré, mais c'est en très bonne voie. Ça va nous permettre de jouer beaucoup plus relâché. »

Comme au match aller, l'opposition avec les Bretons a été particulièrement serrée (5 matches en 3 sets). Mais quand elle avait basculé en faveur de Guichen (5-3) lors de la première journée, elle a cette fois souri aux Haut-Rhinois.

« A 3-3, la victoire pouvait aller à nous comme à eux. On a remporté les quatre matches que l'on devait. La différence s'est faite sur le mixte 1 (Sébastien Bourbon-Julie Delaune) qu'on remporte en trois sets », résume Peter Armstead. L'apport de Martina Benesova et Eva Sladekova s'est également fait ressentir, puisque chacune remporte son simple et apporte son écot en double - Benesova dans le double dames (associée à Julie Delaune), et Sladekova dans le mixte 2 (associée à Chris Tonks).

Alléchant derby en perspective

De quoi aborder l'avenir plus sereinement, d'autant que les Mulhousiens se déplacent à Strasbourg lors de la prochaine journée (13 février). Un derby alléchant que l'ASPTT voudra remporter pour assurer sa deuxième place, synonyme de qualification pour les play-offs.

En déplacement chez la lanterne rouge, Créteil, les coéquipiers de Julien Fuchs ont fait le métier pour prendre les trois points de la victoire (5-3) et rester au contact du Paris Racing, solide leader malgré une victoire étriquée contre Grande-Synthe (5-3, dont un point par forfait).

« On assure l'essentiel. On a tout le temps été devant (2-0, 3-1), et, si Créteil est revenu après avoir gagné les simples dames (en trois sets à chaque fois), on savait qu'on était plus fort sur les doubles », retient Julien Fuchs.

La composition un peu surprise cristollienne, du fait du forfait de dernière minute de Brice Leverdez (qui s'était pourtant échauffé), n'a pas déstabilisé outre mesure l'ASPTT Strasbourg, qui se tourne maintenant vers le derby.

« Le Red Star a l'air en forme en ce moment, estime Julien Fuchs. Cette équipe a un bel effectif, qui nous correspond assez bien parce qu'il est fort chez les filles. Ça va être un beau match, mais notre objectif sera avant tout de consolider notre deuxième place. »

Une place de dauphin qui s'éloigne un peu plus pour l'ASL Robertsau à l'échelon inférieur. Les Robertsoviens avaient l'occasion d'asseoir la troisième place de leur poule en N1B. Las, ils partagent les points à Béthune, qui reste à un point au classement, et ils laissent filer le duo Aulnay/Bois - Ézanville.

Avec cinq longueurs d'avance sur Bordeaux-Chartrons, la lanterne rouge qui n'a toujours pas gagné, le maintien de l'ASL Robertsau semble toutefois assuré. Lors de la prochaine journée, les Robertsoviens auront fort à faire en recevant le leader, Aulnay/Bois.

Cédric Cariou - DNA - 11 janvier 2010 - Photo Cathy Kohler

Nos partenaires