CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Le Red Star Mulhouse termine 3e mais de justesse

L'addition est lourde
Cette quatrième saison en Top 12 se clôt sur une série de quatre défaites pour le club haut-rhinois. La dernière, concédée à Fos-sur-Mer ce week-end (3-5), était de trop...

Pour sa première en Top 12, Matéo Martinez (T50) a pris un set à Fos.

 

 

Christophe Saglio avait beau sourire, samedi soir, il n'a pas caché ses grimaces et sa mélancolie.

Pour cette dernière journée d'interclubs, il aurait plus que tout souhaité que son club de coeur l'emporte, lui qui ne sera plus président du Red Star d'ici quelques jours, après l'Assemblée générale du 23 avril.

Sur le papier, le club de Mulhouse apparaissait plus fort que Fos-sur-Mer (bon dernier de la classe, battu 5-3 à l'aller).

Mais les désirs de l'ancien footballeur n'ont pas pris la forme souhaitée. Même au complet, le RSM a semblé étrangement absent, comme incapable de rebondir après ses trois derniers revers.

Fos-sur-Mer menait alors 4-1,le match nul s'éloignait...

En simple, seul Romain Eudeline confirme sa bonne saison, s'imposant aisément en deux sets.

La marche était trop haute pour Matéo Martinez, habitué aux confrontations de la N2. Classé T50, il a néanmoins bien résisté au deuxième acte et empoche une manche. Cela n'a pas suffi à masquer sa déception. Promis, son tour viendra.

En revanche, la Néerlandaise Patty Stolzenbach s'est montrée à côté de ses baskets. Avec beaucoup trop de déchets, elle s'incline face à Stefani Stoeva (17-21, 14-21), la Bulgare qu'elle avait pourtant vaincu la fois précédente. L'internationale du Red Star se reprend en double mixte, au côté d'Inoki Theopilus, qui a bien récupéré depuis sa blessure à Grande-Synthe, le mois dernier.

Une belle opposition l'attendait, avec Jean-Michel Lefort en double hommes. Mais les adversaires du jour n'ont pas démérité. Ils empochent l'ultime set avec quatre points d'avance.

Le double dames a également été acharné. Martina Benesova et Charlie Sehier prennent une manche, sur le fil. Mais sans surprise, elles ne débloquent pas le compteur (zéro match remporté cette saison).

Fos-sur-Mer menait alors 4-1. Le match nul reposait sur les épaules de Martina Benesova.

La native de République tchèque a tout donné, bataillant elle aussi en trois sets, face à une moins bien classée. Mais Atanaska Spasova en voulait davantage et n'a pas craqué à un seul moment. Elle conclut avec une belle longueur de dix points.

À son image ainsi qu'à celle des frères Shishov, l'équipe du sud a tout fait pour échapper à la relégation en Nationale 1, ce week-end.

Mais dans le groupe, c'est finalement le Lagardère Paris Racing qui se sauve (une fois encore), grâce à sa victoire (5-3) face aux Nordistes de Grande-Synthe.

Malgré ces dernières défaites, le Red Star Mulhouse conserve la troisième place, tout comme les saisons précédentes. Il était temps que celle-ci s'achève.

Peter Beer

 

 

 

 

 


Nos partenaires