CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Le point défensif malgré la défaite

 Ils étaient allés s'incliner 6-2 à Issy-les-Moulineaux. À domicile, hier, les Mulhousiens sont passés à deux doigts du match nul. Les joueurs du capitaine Grunfelder ont fini par capituler, 3-5. En arrachant un point défensif, la performance est au bout. 

 

 
Le duo Théopilus/Robertson signe l'une des trois victoires du Red Star et s'impose en trois sets (23-21, 11-21, 21-19).

« À mon avis, nous leur avons fait peur, souligne avec satisfaction Christophe Grunfelder, le capitaine du Red Star. Le bilan de cette rencontre est positif. Face à l'équipe n°2 française, décrocher le point défensif reste une belle performance. Le nul aurait été une très grosse surprise. »

Le Red Star pourtant n'est pas passé loin.

Matéo Martinez signe la performance de la journée

3-4 au compteur, il ne reste plus que le double mixte 2 Theopilus (top 50)/Adisthya Rato Putri (top 50) en jeu face à la paire Riancho (top 10)/Jaquet (top 5).

Un double tout en suspens. Les débats sont serrés. La paire mulhousienne décroche le premier set (22-20). Issy revient dans le jeu en s'octroyant le deuxième (17-21).

13-18, le duo du Red Star revient fort (17-18). Jamais loin de l'égalisation, il manque pourtant toujours ce petit quelque chose.

Finalement, Le classement a parlé... Le duel se termine sur une victoire signée Issy (19-21).

Mais même dans les défaites, le Red Star a pu tirer quelque chose de positif, à l'instar de Maxime Ziegler (A1) qui affrontait Lucas Corvee (top 5).

Le Mulhousien s'incline en deux sets : 13-21, 11-21. La hiérarchie est respectée. « Lucas Corvee m'a laissé m'exprimer et je me suis vraiment battu, raconte Maxime Ziegler à la fin de la rencontre. Cela reste toujours plaisant de jouer contre un adversaire qui dispose d'un tel niveau. C'est le niveau que j'espère atteindre un jour ! »

Il n'était pas attendu et pourtant il est la performance de cette septième journée. Matéo Martinez (A1) s'impose 2-1 (23-21, 14-21, 21-18) face à Yoann Turlan (top 20). Un point bonus pour le Red Star.

« La politique du club est désormais d'intégrer des jeunes pour qu'ils se forgent leur expérience. Ils rencontrent des joueurs de deux, trois classes d'écart. Ils sont obligés de se battre sur chaque point. » Un pari qui semble petit à petit porter ses fruits.

Aurore Munch   

Nos partenaires