CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Le Palais de la découverte

 

Matéo Martinez, Alix Saumier et le Red Star veulent réussir leurs grands débuts au Palais des Sports contre Aulnay-sous-Bois. Photo Jean-Marc Loos/L'Alsace

Trois semaines après un passionnant derby alsacien du Top 12 remporté par l'ASPTT Strasbourg chez elle face au Red Star Mulhouse (5-3), les onze équipes alsaciennes engagées dans les interclubs nationaux reprennent le collier ce samedi pour la 2e journée.

Cette fois, c'est au tour du RSM d'évoluer dans son fief, au Palais des Sports, pour une longue et belle après-midi de badminton. En lever de rideau à 13 h, l'équipe 2, battue elle aussi à l'ASPTTS 2 lors des trois coups dans la poule 1 de Nationale 2 (6-2), et le RSM 3, qui a chuté à Dommartemont pour ses premiers pas dans la poule 2 de N3 (5-3), recevront respectivement l'ASL Robertsau, auteure du nul contre Jarville (4-4), et l'ASPTT Besançon, punie 8-0 à l'ES2B (Staffelfelden-Cernay-Bollwiller). Le RSM 2 tentera de se refaire la cerise, en visant au moins le nul, voire mieux. Mais le promu robertsauvien l'entend d'autant moins de cette oreille que son capitaine Grégory Heck récupère Nathan Laemmel et Aurélie Léchelle, out lors de la 1re journée. « Avec deux nuls en trois matches - un scénario qui, à mon avis, se répétera souvent - sur cette 1re journée, on a vu que la poule va être compliquée pour tout le monde. Dans ces conditions, un nul ou une victoire 5-3 serait une bonne opération, même si, comme d'habitude, tout dépendra de la compo du Red Star 2. »

Le RSM 3, lui, veut effacer son échec initial. « Face à une ASPTT Besançon a priori plus faible, c'est carton plein obligatoire », martèle le capitaine de l'équipe première Christophe Grunfelder. Un Grunfelder qui, dès 16 h, drivera donc le RSM 1 face à Aulnay-sous-Bois, l'un des outsiders de la saison. En l'absence de l'Anglais Nathan Robertson, il affiche un objectif mesuré : « Le point du bonus défensif. On sait que le maintien se jouera sans doute face au promu, l'AC Boulogne-Billancourt. En attendant notre confrontation directe, tous les points sont importants. »

Pour cette 2e journée, le Red Star comptera sur un coup de main de l'ASPTTS, précisément en déplacement à 16 h à l'ACBB, étrillé 8-0 le 18 septembre chez le double champion de France en titre Chambly. Malgré les forfaits de la double championne de France Sashina Vignes-Waran, qui finit sa rééducation à Capbreton après son opération des croisés du genou au printemps, et du renfort russe Vladimir Malkov, blessé à la main l'autre semaine à l'Open de Bulgarie, le capitaine postier Julien Fuchs veut enchaîner un 2e succès. « Alexandre Hammer, qui a repris avec l'équipe 2 lors de la 1re journée après son opération de la hanche en juin, va remplacer Vladimir. Mais attention à l'ACBB qui, à mon avis, vaut mieux que son premier résultat. »

Village-Neuf diminué

Dans la poule 1 de N2, Village-Neuf, tenu en échec en ouverture par Étupes, se rend à 16 h à Jarville. Son renfort écossais Josh Neil, opéré de la cheville, et son Gallois Daniel Font, touché au genou, sont de nouveau absents. « Ce sont les aléas d'une saison qui, malheureusement, nous tombent dessus dès le début », regrette le capitaine Daniel Phrasouvo. « Sur le papier, nous devrions être au-dessus. Mais on n'est jamais à l'abri des blessures. Ça va nous permettre de voir ce que l'équipe a dans le ventre et si elle mérite de remonter en N1. Nous irons à Jarville pour le nul minimum. » De son côté, l'ASPTTS 2 jouera à 16 h à Étupes sans Hammer, ni Fuchs, pour « une mission compliquée », de l'aveu même de ce dernier.

En N3, le duel entre l'ASPTTS 3, victorieuse 8-0 de Marly-Metz, et le promu Obernai, étrillé sur le même score à Metz, semble déséquilibré dans la poule 1. « Logiquement, il n'y a pas photo », estime J. Fuchs, rejoint par son homologue obernois Arnaud Cuntzmann. « Notre objectif est de faire mieux qu'à Metz. En même temps, on peut difficilement faire pire. »

Le 3e club bas-rhinois de la poule, l'autre promu Mundolsheim, tentera à 16 h de confirmer contre Metz son succès inaugural à Nancy-Villers (5-3). « Je crois que le 8-0 de Metz face à Obernai n'est pas révélateur du niveau des deux équipes », observe le capitaine du MBC Stephan Bitz, « Nous sommes chez nous et au complet. Il n'y a pas de raison. Un 2e succès 5-3 nous irait. »

Dans la poule 2, l'ES2B, qui, pour sa 2e saison au niveau national, s'est installée aux commandes grâce à son éclatant succès à l'ASPTT Besançon, retrouvera elle aussi sa salle face à Dijon, victorieux de Val de Morteau (5-3). « La jeune Slovène que nous avons recrutée, Nika Arih, fera ses débuts », détaille le capitaine cernéen Alexandre Risser, « On ne part pas gagnant d'avance, mais avec ce renfort, ça devrait bien se passer. Pour le moment, l'objectif reste le même : le maintien. Il est beaucoup trop tôt pour revoir nos ambitions à la hausse. »

S.G.

 

 

Nos partenaires