CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

Le maintien est là

Badminton Top 12 : Mulhouse finit 5e de sa saison 

Le maintien est là
Pour la dernière de la saison, le Red Star s'est offert sa troisième victoire, contre Maromme (5-3). Maintenu depuis un moment, Mulhouse a atteint l'objectif.

 
Maxime Ziegler, de l'académie à la Une.

Une dernière pour l'honneur. Le président Simon Huppel savoure ce succès de fin. « On est content, c'était l'objectif pour bien terminer. On sait qu'il n'y avait plus d'enjeu sportif.

« Maromme est toujours une équipe avec laquelle on s'accroche, c'est serré, c'est une belle équipe. » Les Mulhousiens assurent leur troisième victoire en dix matchs et une 5e place synonyme de maintien.

Saison satisfaisante. Même si le Red Star (5e) restait sur deux troisièmes places, le capitaine Christophe Grunfelder trouvait deux satisfactions. Mulhouse a fait avec les moyens du bord.

« La première est le maintien, assuré depuis deux journées. Notre n° 2 Martina Benesova n'a pas pu jouer (enceinte), et notre n°1 Romain Eudeline s'est fait les croisés fin août. Inoki Théopilus n'a pas joué depuis décembre (croisés).

« Le deuxième point, c'est l'académie de jeunes qui s'est mise en place. Je suis content de l'amalgame entre jeunes et piliers. » Matéo Martinez avoue avoir espéré terminer plus haut dans la hiérarchie. « Je pensais qu'on finirait un peu devant. Je pensais qu'on finirait devant Maromme (4e). »

La jeunesse. Les perles de l'académie pointent le bout du nez. Christophe Grunfelder : « Arnaud Merklé, champion d'Europe (U15) va intégrer la Une en septembre. Il y a aussi Alix Saumier. »

Bientôt moins d'Asiatiques ?

« Ils sont sept. Maxime Ziegler et Matéo Martinez ont intégré l'équipe. » Ce dernier donne son sentiment sur sa saison.

« Je suis satisfait dans l'ensemble, pas toujours de mon niveau de jeu. Je suis perfectionniste. Avec la création de l'académie, ça donne envie. Mais si je dois laisser ma place en simple à Arnaud (Merklé), je la lui laisserai, je lui mettrais des tôles à l'entraînement », sourit-il.

« Je me considère plus comme joueur de doubles. » Il sera en concurrence avec Maxime Ziegler, « ça tire vers le haut ».

Semaines décisives. Les Mulhousiens ont eu vent d'un règlement peut-être à venir : il n'y aurait la possibilité de n'aligner qu'« un joueur de catégorie 3 (asiatique) », selon Matéo Martinez. Problématique pour un Red Star qui a fait appel à la filière indonésienne, pour le présent et l'avenir, avec Inoki Théopilus, Febtria Adisthya Rato Putri et Rosy Pancasari.

« Inoki est entraîneur, notamment à l'académie, Febtria et Rato s'y entraînent tous les jours. On l'a appris la semaine dernière. Ce n'est pas encore officiel. On ne pourra pas tous les faire jouer. »

« Inoki est solide dans les moments-clés. Ça affaiblirait l'équipe. »

Les Mulhousiens seront alors contraints de recruter. « On est en pourparlers (notamment avec Nathan Robertson), tout se jouera dans les prochains jours. Le budget est serré. »

Aurélien Ruesterholz   

 

Nos partenaires