CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

LE DOUBLE DE FRUSTATION

Bien que menant 2-0 après les doubles mixtes, les Mulhousiens du Red Star se sont logiquement inclinés (3-5) face aux Bordelais de Hongyan Pi, dans le match au sommet de la N1A, hier au Palais des sports.

Un sans-faute en double et un exploit lors de l’un des quatre simples : c’était la recette du bonheur du Red Star Mulhouse, opposé hier à une formation de Bordeaux Saint-Bruno forte de cinq membres de l’équipe de France - excusez du peu.Le bonheur alsacien n’a duré qu’un temps, celui qu’il fallait pour s’adjuger les deux doubles mixtes placés en début de rencontre. « Comme je savais que les doubles constituaient nos points forts, j’avais insisté pour que l’ordre habituel des rencontres en interclubs - d’abord les simples, puis les doubles - soit modifié, avec des doubles pour commencer, expliquait Peter Armstead, le capitaine des Haut-Rhinois (*). Le déroulement de la rencontre m’a d’ailleurs donné raison ».Menant 2-0 face au grand favori girondin, le Red Star ne pouvait que constater la supériorité en simple des n°1 français Hongyan Pi et Matthieu Lo Ying Ping, qui ne laissaient que des miettes à Martina Besenova et Jean-Michel Lefort.A 2-2, Sébastien Bourbon et Eva Sladekova étaient priés de sortir le grand jeu pour faire douter un peu plus l’armada bordelaise.Le Mulhousien partait comme une fusée dans le premier set (21-9), mais Simon Maunoury trouvait les ressources pour retourner la rencontre dans les deux sets suivants. « Il a su s’adapter au début du 2 e set, alors que moi, je n’ai pas accepté de changer mon jeu, regrettait Bourbon. Surtout, il est resté constant alors que moi, j’avais des sautes de concentration. C’est normal : lui joue des gars du top 50 mondial tous les week-end, alors que moi, je m’entraîne avec des joueurs du top 50… alsacien ! »

Eva Sladekova pouvait elle aussi avoir des regrets : elle ne parvenait à concrétiser deux volants de 2 e set et s’inclinait 25-18, 27-25 face à Marie Maunoury. « Elle a eu un peu plus de réussite que moi, concédait la Slovaque. J’ai fait deux ou trois petites fautes au service qui ont compté au final. Et peut-être que j’ai laissé un peu de jus dans le double mixte, en début de rencontre… »

Menés 4-2, les Alsaciens ne pouvaient plus qu’espérer un match nul dans les derniers doubles. Hélas, Hongyan Pi, associée à Emilie Lefel, douchait les espoirs du double féminin avec toute sa vista de 7 e joueuse mondiale : « Nous connaissions la qualité des doubles de Mulhouse et nous savions qu’il nous fallait rester vigilants jusqu’au bout », indiquait l’égérie du badminton tricolore. Le duo Tonks/Lefort réduisait le score pour l’honneur - largement sauf - d’un Red Star qui aura encore l’occasion de briller cette saison en N1A.

Jean Deutsch

Red Star Mulhouse - Bordeaux Saint-Bruno 3-5. Simples messieurs : Lo Ying Ping (B) - Lefort (M) 21-6, 21-12 ; S. Manoury (B) - Bourbon (M) 9-21, 21-10, 21-14. Simples dames : Pi (B) - Benesova (M) 21-8, 21-12 ; M. Manoury (B) - Sladekova (M) 21-18, 27-25. Double messieurs : Tonks/Lefort (M) - Brazilles/Lo Ying Ping (B) 20-22, 21-14, 21-19. Double dames : Pi/Lefel (B) - Delaune/Benesova (M) 21-16, 21-16. Doubles mixtes : Bourbon/Delaune (M) - Brazeilles/Lefel (B) 17-21, 21-14, 21-06 ; Tonks/Sladekova (M) – S. et M. Maunoury (B) 16-21, 21-13, 21-17.

(*) En interclubs, les capitaines des deux équipes proposent chacun un ordre de rencontres. En cas de désaccord, c’est au juge-arbitre, qui s’appuie sur un logiciel spécifique, de trancher.

 

 

Nos partenaires