CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

L'ASPTTS et le Red Star font carton presque plein

 

Loïc Mittelheisser et ses partenaires du V3F n'ont pas fait de détail en remportant leurs huit matches en deux sets face aux Strasbourgeois du CEBA, pourtant jusqu'alors invaincus.

Photo Darek Szuster

 

 

Les deux clubs phares du badminton alsacien ont réussi une jolie opération ce samedi, lors de la 4e journée des interclubs nationaux : l'ASPTT Strasbourg (trois succès pour ses trois équipes) et le Red Star Mulhouse (deux victoires et un nul pour les siennes) ont même frôlé le grand chelem.

Top 12 poule 2. Après seulement quatre des 10 journées 2012-2013, les dés sont presque jetés. En signant samedi sa 4e victoire au Lagardère Paris Racing, l'ASPTT Strasbourg a quasiment composté son billet pour la phase finale des 3 et 4 mai à Tours. Ce succès (5-3) dépasse les espérances d'un club postier diminué par l'absence de ses deux étrangers, le Polonais Adam Cwalina et l'Ukrainien Valeriy Atrashchenkov. Le capitaine Julien Fuchs avait annoncé viser le nul. Mais ses joueurs ont su faire la différence, grâce, entre autres, aux deux succès arrachés au 3e set par les mixtes Gaëtan Mittelheisser/Teshana Vignes-Waran et Julien Maio/Lorraine Baumann, pourtant tous deux menés une manche à rien. « On savait que pour gagner, il fallait au moins ramener un des deux mixtes. On prend les deux », se félicite J. Fuchs. « C'est une très bonne opération. Le LPR est repoussé à trois victoires. Seul Mulhouse reste deux succès derrière. On a quelques jokers. » L'ASPTT en aura besoin le 5 janvier lors du choc de la 5e journée chez le vice-champion de France et coleader Chambly.

De son côté, le Red Star a lui aussi pleinement profité de cette 4e journée. Au Palais des Sports, l'équipe du capitaine Christophe Grunfelder s'est relancée avec un succès 5-3 sur Grande Synthe, à l'image de Martina Benesova, victorieuse de Yik Man Wong en trois sets. « On a été en difficulté sur les doubles hommes et dames et Inoki Theopilus, qui avait reçu un volant dans l'oeil lors de son simple, a failli ne pas reprendre le jeu », commente le coordonnateur Peter Armstead. « S'il avait dû renoncer, ç'aurait encore été plus compliqué. À l'arrivée, on bat un concurrent direct et on se replace à la 3e place. Moralement, on retrouve de la confiance après le 8-0 concédé à Strasbourg. C'est une bonne journée pour nos trois équipes. »

Nationale 2 poule 4. Les équipes 2 de l'ASPTTS et du RSM se sont donc elles aussi imposées. La réserve postière a rapporté sa 3e victoire (5-3) de son court voyage chez la lanterne rouge Sarreguemines, avec un effectif chamboulé et réintégré notamment par « l'ancien » Patrice Wind, qui n'avait plus joué en championnat de France depuis des lustres (il évolue d'ordinaire en Régionale 1).

Le RSM 2 a pour sa part cartonné dans son fief face à Jarville (8-0) et monte sur le podium. « Le 8-0 est très sévère », relativise cependant P. Armstead. « Nous avons gagné cinq des huit rencontres en trois sets. »

Le 3e club alsacien de la poule, l'ASL Robertsau, a chuté 6-2 à domicile face à l'intouchable leader, Etupes (4 victoires), et recule au 4e rang.

Nationale 3 poule 7. Pour la 3e fois en quatre journées, Village-Neuf a puni son adversaire 8-0. Cette fois, c'est le CEBA, son dauphin invaincu jusqu'ici, qui a reçu la fessée dans l'antre du V3F. Alors que l'équipe du capitaine Daniel Phrasouvo poursuit son cavalier seul, celle de Laurent Taifer rétrograde d'un coup à la 5e place. Dans cette poule hyper serrée, sauf aux extrémités, l'ASPTTS 3 réalise la bonne affaire avec sa victoire 6-2 à Metz et s'installe dans le fauteuil de dauphin. La Robertsau 2 s'est aussi donné de l'air en matant la lanterne rouge, Ostwald (6-2), qui aurait pu espérer mieux. Alors que le BCO semble condamné et le V3F intouchable, la bagarre s'annonce rude pour éviter la 5e place, elle aussi synonyme de relégation.

Nationale 3 poule 8. En freinant le leader Challes-les-Eaux au Palais des Sports (4-4), le RSM 3, 4e, a accentué son avance sur les deux derniers, Etupes 2 et Besançon. Ses deux défaites dans les trois matches en trois sets l'ont même privé d'un exploit à sa portée.

S.G. Top 12 poule 1 : Issy-les-Moulineaux - Bordeaux Saint-Bruno 4-4, Maromme - Créteil 5-3, Aulnay-sous-Bois - Aix-en-Provence 4-4. CLASSEMENT : 1. Issy-les-Moulineaux 10 (12) ; 2. Bordeaux Saint-Bruno 9 (6) ; 3. Aulnay-sous-Bois 9 (4) ; 4. Maromme 9 (0) ; 5. Aix-en-Provence 7 (- 2) ; 6. Créteil 4 (- 20). Top 12 poule 2 : Red Star Mulhouse - Grande Synthe 5-3, Fos-sur-Mer - Chambly 3-5, Lagardère Paris Racing - ASPTT Strasbourg 3-5. CLASSEMENT : 1. ASPTT Strasbourg 12 (16) ; 2. Chambly 12 (14) ; 3. Red Star Mulhouse 8 (- 6) ; 4. Lagardère Paris Racing 6 (- 6) ; 5. Fos-sur-Mer 5 (- 6) ; 6. Grande Synthe 5 (- 12). Nationale 2 poule 4 : Red Star Mulhouse 2 - Jarville 8-0, ASL Robertsau - Etupes 2-6, Sarreguemines - ASPTTS 2 3-5. CLASSEMENT : 1. Etupes 12 (10) ; 2. ASPTTS 2 10 (10) ; 3. RSM 2 8 (8) ; 4. ASL Robertsau 7 (- 4) ; 5. Jarville 5 (- 8) ; 6. Sarreguemines 4 (- 16). Nationale 3 poule 7 : ASL Robertsau 2 - Ostwald 6-2, Metz - ASPTTS 3 2-6, Village-Neuf - CEBA Strasbourg 8-0. CLASSEMENT : 1. Village-Neuf 11 (24) ; 2. ASPTTS 3 9 (4) ; 3. ASLR 2 8 (0) ; 4. Metz 8 (- 4) ; 5. CEBA Strasbourg 8 (- 6) ; 6. Ostwald 4 (- 18). Nationale 3 poule 8 : Red Mulhouse 3 - Challes-les-Eaux 4-4, Bourg-en-Bresse - Etupes 2 8-0, Besançon - Morteau 3-5. CLASSEMENT : 1. Bourg-en-Bresse 10 (14) ; 2. Challes-les-Eaux 10 (4) ; 3. Morteau 9 (2) ; 4. RSM 3 9 (0) ; 5. Etupes 2 6 (- 6) ; 6. Besançon 4 (- 14).

 

 

 

Nos partenaires