CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

6ème JOURNEE INTERCLUB

7 JANVIER 2017

RSM - AIX EN PROVENCE  5/3

RSM 2 - LYON 4/4

RSM 3 - DIJON 4/4

 

BONNE ANNEE

Le RED STAR MULHOUSE BADMINTON vous présente ses meilleurs voeux pour 2017

INVITATION POUR LE 7 JANVIER  ICI

L'ASPTT Strasbourg frappe fort

 

C'est le coordinateur du Red Star, Peter Armstead, qui le dit : « Julien Maio (notre photo) a réussi, sur un volant de match face à Romain (Eudeline), un sauvetage extraordinaire, comme je n'en avais jamais vu. » La victoire en simple du jeune postier strasbourgeois a en partie scellé le sort du derby du Top 12. Photo Jean-Marc Loos

 

 

Les équipes 1 et 2 de l'ASPTTS ont puni leurs homologues du Red Star Mulhouse en Top 12 et N2 ce samedi lors de la 3e journée des interclubs nationaux. Mais les scores (8-0 et 7-1) ne reflètent nullement l'âpreté des débats.

Teshana Vignes-Waran est belle joueuse. La Strasbourgeoise de l'ASPTT le sait : les deux nettes victoires de son club avant-hier lors des deux derbies de la 3e journée des interclubs nationaux contre le rival haut-rhinois, le Red Star Mulhouse, sont le fruit sucré de scénarios particulièrement favorables.

Contre toute attente, l'ASPTTS, certes favorite, a en effet laminé le RSM dans la poule 2 du Top 12 (8-0). Mais le verdict aurait pu être tout autre au gymnase de la Rotonde à Cronenbourg où le duel était délocalisé. « Tout a tourné en notre faveur », admet la plus jeune des soeurs Vignes dont l'équipe a remporté les quatre rencontres disputées en trois sets. « Nous gagnons 8-0, mais le match aurait pu s'achever sur un 4-4. Julien Maio a sauvé un volant de match contre Romain Eudeline. Notre Ukrainien Valeriy Atrashchenkov et Lorraine Baumann en ont également sauvé face à Jean-Michel Lefort et Patty Stolzenbach. Moi-même, dans mon simple face à Martina Benesova, j'étais menée 1 set à 0 et 17-19. »

La réussite a donc choisi son camp et l'ASPTTS dispose déjà d'une marge confortable au classement dans l'optique des play-offs, après seulement 3 des 10 journées de la phase régulière. « Nous possédons deux victoires d'avance sur les deux 3es, le Red Star et le Lagardère Paris Racing. Sans compter que notre victoire 8-0 contre le RSM nous donne pratiquement un point supplémentaire, puisqu'en cas d'égalité, le match-average particulier prime », expose le capitaine Julien Fuchs. « Nous avons au moins un joker. »

Village-Neuf s'en contente

Le coordinateur technique du RSM, Peter Armstead, doit bien en convenir. « Malheureusement, les deux simples hommes ont tourné en notre défaveur. Julien Maio a notamment réussi, sur un volant de match, un sauvetage extraordinaire, comme je n'en avais jamais vu, face à Romain. Ces simples ont conditionné beaucoup de choses. Si nous en avions pris un ou deux, la suite aurait peut-être été différente. Nous nous étions déplacés pour rester dans la course aux play-offs et pouvoir jouer autre chose que le maintien. Aujourd'hui, Chambly et l'ASPTTS sont détachés. »

Le RSM 2 peut exprimer encore plus de regrets. Dans la poule 4 de N2, il s'est lui aussi lourdement incliné à l'ASPTTS 2 (7-1), mais après avoir perdu rien moins que six matches en trois sets. « Cette défaite est encore plus frustrante que celle de l'équipe 1 », enrage P. Armstead. Le 3e Alsacien de la poule, l'ASL Robertsau, est de son côté allé chercher hier à Jarville un nul qui le maintient sur le podium (4-4).

Cette 3e journée était marquée par un autre derby très attendu dans la poule 7 de N3. Le leader Village-Neuf a dû se contenter du nul à l'ASPTTS 3. Son capitaine Daniel Phrasouvo s'en contente effectivement. « Loïc Mittelheisser, qui revenait d'une entorse de la cheville, n'a joué qu'en double. J'aurais bien vouloir le voir en simple contre Julien Fuchs. Certaines de nos défaites auraient pu se transformer en victoires (*) , mais l'inverse est tout aussi vrai. Nous n'avons pas perdu, c'est l'essentiel. Notre dynamique n'est pas brisée. Face à un adversaire proche du niveau N2, nous avons pu mesurer ce qui nous attend en barrages d'accession. Comme, dans le même temps, le CEBA et l'ASLR 2 se sont neutralisés, tout va bien. » Ce n'est pas le cas pour Ostwald qui a abandonné à domicile contre Metz ses derniers et infimes espoirs de maintien (2-6).

Dans la poule 8, le Red Star 3, leader après deux journées, a abandonné son fauteuil à Morteau où il a chuté 6-2. Après trois défaites lors de cette 3e journée, le RSM tentera de se refaire la cerise le 15 décembre lors du 4e acte.

S.G. (*) Le V3F a perdu 3 des 4 matches en trois sets. TOP 12 poule 1 : Bordeaux Saint-Bruno - Maromme 4-4, Créteil - Aulnay-sous-Bois 2-6, Aix-en-Provence - Issy-les-Moulineaux 4-4. CLASSEMENT : 1. Issy-les-Moulineaux 8 (12) ; 2. Bordeaux 7 (6) ; 3. Aulnay-sous-Bois 7 (4) ; 4. Maromme 6 (- 2) ; 5. Aix-en-Provence 5 (- 2) ; 6. Créteil 3 (- 18). TOP 12 poule 2 : Grande Synthe - Fos-sur-Mer 4-4, Chambly - Lagardère Paris Racing 6-2, ASPTT Strasbourg - Red Star Mulhouse 8-0. CLASSEMENT : 1. Chambly 9 (12) ; 2. ASPTT Strasbourg 9 (14) ; 3. Mulhouse 5 (- 8) ; 4. Lagardère Paris Racing 5 (- 4) ; 5. Fos-sur-Mer 4 (- 4) ; 6. Grande Synthe 4 (- 10). NATIONALE 2 poule 3 : Jarville - ASL Robertsau 4-4, Etupes - Sarreguemines 5-3, ASPTTS 2 - RSM 2 7-1. CLASSEMENT : 1. Etupes 9 (6) ; 2. ASPTTS 2 7 (8) ; 3. Robertsau 6 (0) ; 4. Mulhouse 2 5 (0) ; 5. Jarville 4 (0) ; 6. Sarreguemines 3 (- 14). Pénalisé d'un point lors de la 1re journée, Jarville a fait appel. NATIONALE 3 poule 7 : CEBA Strasbourg - ASLR 2 4-4, Ostwald - Metz 2-6, ASPTTS 3 - Village-Neuf 4-4. CLASSEMENT : 1. Village-Neuf 8 (16) ; 2. CEBA Strasbourg 7 (2) ; 3. Metz 7 (0) ; 4. ASPTTS 3 6 (0) ; 5. ASLR 2 5 (- 4) ; 6. Ostwald 3 (- 14). NATIONALE 3 poule 8 : Challes-les-Eaux - Bourg-en-Bresse 5-3, Etupes 2 - Besançon 7-1, Morteau - RSM 3 6-2. CLASSEMENT : 1. Challes-les-Eaux 8 (4) ; 2. Bourg-en-Bresse 7 (6) ; 3. RSM 3 7 (0) ; 4. Morteau 6 (0) ; 5. Etupes 2 5 (2) ; 6. Besançon 3 (- 8).

 

Nos partenaires