CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

La fête au Village

 L'Alsace du 7.10.2011

 

Le Red Star Mulhouse 2 comptera notamment sur son double féminin pour s'imposer dans le choc au sommet à Village-Neuf. Archives Darek Szuster

La 2e journée des interclubs nationaux sera marquéeen Alsace par le grand derbyde Nationale 3 entre les deux prétendants haut-rhinoisà l'accession en N2, Village-Neufet le Red Star Mulhouse 2,ce samedi à 16 h dans l'antre du V3F.

C'est l'événement régional de la deuxième journée ce samedi. Et il n'a pourtant pas lieu au sommet de la pyramide hexagonale, mais à sa base, la Nationale 3. Demain à 16 h, Village-Neuf accueille la réserve du Red Star Mulhouse dans la poule 5 pour un derby de feu entre les deux prétendants haut-rhinois aux barrages de montée en N2.

L'entraîneur-joueur mulhousien Peter Armstead ne s'en cache même pas : « Avec le maintien de l'équipe 1 en Top 12, l'accession de la réserve est la priorité de la saison. Pour nous, ce derby est l'événement du week-end. Le but des deux équipes sera de ne pas perdre pour ménager le suspense jusqu'au retour. Sur le papier, on a l'effectif pour viser la victoire. Mais le V3F est lui aussi compétitif. »

Le Red Star Mulhouse 1 sans pression

Barragiste malheureux l'an passé, le Volant des 3 Frontières, au complet, attend également ce que son capitaine Daniel Phrasouvo qualifie de « gros choc. » Il récupère Loïc Mittelheisser, blessé lors de la 1re journée, et la Suissesse Nicole Ankli qui remplace la jeune Slovaque Jana Ciznarova. « Ça va être un gros match », prévoit Phrasouvo. « Accrocher le nul serait déjà pas mal. Tout resterait jouable. »

Ce derby de N3 ne saurait toutefois occulter que les deux équipes phares du bad alsacien, l'ASPTT Strasbourg et le RSM, disputent deux rencontres importantes dans le Top 12. Surtout la première qui, dans la poule 1, espère enchaîner contre Grenoble un 2e succès à domicile, après sa balade contre Lille (7-1). Cet été, le club postier a recruté l'ex-Grenobloise Lorraine Baumann. « Mais avec l'arrivée de l'Aixois Olivier Fossy et le retour d'Élodie Eymard, sans parler de Léa Palermo et d'un Polonais de bon niveau (Wojciech Szkudlarczyk), le GUC compte quatre belles individualités », tempère le capitaine Julien Fuchs qui disposera du Polonais Adam Cwalina, absent en septembre. « Normalement, nous sommes au-dessus. Mais méfiance : l'an passé, c'est là-bas que nous avons perdu le point qui nous a manqué pour aller en play-offs. »

Dans la poule 2, le Red Star, vainqueur d'Aulnay le 10 septembre (5-3), se déplace à Issy-les-Moulineaux, le plus beau palmarès français (11 titres depuis 1991), toutefois battu lors de la journée inaugurale à Chambly (3-5). « On ne les a jamais joués et même s'ils ont moins de profondeur de banc que par le passé, ça va être ardu », analyse P. Armstead. « Issy reste l'un des favoris et se doit de gagner. Alors, nous y allons sans pression. »

En N2 (poule 3), l'ASPTTS 2, défaite contre toute attente à domicile contre Sarreguemines (3-5), partira en quête de rachat, toujours chez lui, contre l'un des favoris, Dijon. Marie Zieringer et Jonathan Merkle manquent à l'appel. Maxime Roman et Justine Gewé redescendront en 3, alors que Tom Rangabrok et Florine Leroy effectueront le trajet en sens inverse. « Dommage que nos équipes 2 et 3 jouent leur plus gros match en même temps », regrette J. Fuchs. « Pour les deux, un nul serait un bon résultat. »

Dans la poule 4 de N3, l'ASPTTS 3 reçoit en effet l'ASL Robertsau renforcée par l'ex-international Erwin Kehlhoffner. Mais le capitaine robertsauvien, Grégory Heck, ne fanfaronne pas, surtout en l'absence d'Aurélie Léchelle. « C'est de loin notre match le plus dur. Un nul serait donc une bonne affaire. »

Dans cette même poule, le CEBA Strasbourg aura fort à faire à Metz Saint-Quentin. Mundolsheim, fessé début septembre à l'ASPTTS 3 (7-1), vise son premier succès face à Dommartemont. « Entre deux battus de la 1re journée, ça va être chaud », prédit le capitaine Stephan Bitz.

Enfin, dans la poule 5, le BC Ostwald, qui a bien débuté face à Plombières (5-3), se rend chez un autre rival dans la course au maintien, Etupes 2. Avec l'ambition, selon sa capitaine Bérengère Sava, de s'imposer, même sans Jérôme Wintzer. « On sait qu'il faut d'abord ne pas perdre, mais l'objectif est de gagner. Il faut battre Etupes et Plombières à l'aller comme au retour pour se maintenir. »

 

Nos partenaires