CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

10 ème JOURNEE INTERCLUB

DERNIER INTERCLUB DE LA SAISON

8 AVRIL 2017- Resultats

REIMS - RED STAR MULHOUSE 3/5

ETUPES - RED STAR MULHOUSE 2

MORTEAU - RED STAR MULHOUSE 3 5/3

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Interclubs : l'Alsace en force (8 septembre)

 

 

Matéo Martinez et Alix Saumier incarnent cette jeunesse sur laquelle mise le RS Mulhouse. Mais le président Hupfel reste lucide : « Nous allons à Aix sans nos étrangers et, donc, sans trop d'illusions, mais néanmoins avec l'espoir d'un bonus défensif en cas de carton plein chez les filles, voire d'un nul dans une configuration très favorable ». Photo L'Alsace/Jean-Marc Loos

Top 12 poule 1

ASPTT Strasbourg (4e en 2015-2016). Pour la 3e fois d'affilée, l'ASPTTS, championne de France 2013, s'est contentée la saison passée de la 4e et dernière place des play-offs. Cet été, son effectif a été remodelé avec trois départs (Julien Maio à Maromme, Teshana Vignes-Waran à Créteil et l'Ukrainienne Yelizaveta Zharka à Jarville) et autant d'arrivées (l'Indonésienne du RS Mulhouse Rosy Pancasari, l'Anglais Peter Mills, ex-Top 20 mondial en double, et le jeune Jarvillois Thomas Baures). Un remaniement qui rend le capitaine Julien Fuchs prudent. « D'autant que Sashina Vignes-Waran (opérée des croisés du genou gauche en avril 2015 et qui a subi une arthroscopie au même genou il y a deux mois) reste indisponible. Depuis son opération, elle se plaignait toujours. L'arthroscopie a permis de lui retirer des bouts de cartilage. Mais elle reprend juste le vélo et ne peut pas courir. Dans une poule homogène où Chambly (triple champion en titre) émerge et où le promu Aire-sur-la-Lys semble hors du coup, les quatre autres se battront pour la 2e place qualificative aux play-offs. Notre premier match contre Talence, avec Lucas Claerbout (vice-champion de France en simple) et Svetoslav Stoyanov (11 fois champion de France de double et mixte), s'annonce difficile. Notre objectif est de grappiller le plus de points sur le cycle aller pour être à fond au retour avec la rentrée de Sashina. »

Red Star Mulhouse (3e de poule en 2016). Le capitaine Christophe Grunfelder a d'ores et déjà annoncé qu'il quitterait son poste en fin de saison après cinq ans à la tête de l'équipe. « En quatre années, nous avons fini trois fois 3e (5e en 2015). Mais notre budget stagne et nos ambitions ne sont plus aussi élevées. Nous repartons avec l'objectif du maintien et quelque part, ça use. Alors, par respect pour le club et pour lui laisser le temps de se retourner, j'ai préféré l'informer très tôt de ma décision. »

Avec un effectif stable, le RSM, qui compte en effet ses sous, poursuivra en 2016-2017 sa politique de promotion des jeunes, comme le confirme le président Simon Hupfel. « Nous jouerons samedi à Aix-en-Provence sans nos étrangers (le Hollandais Dicky Palyama et l'Anglais Nathan Robertson). Notre recette ne change pas : faire monter les jeunes en puissance et nous maintenir pour être plus ambitieux dans deux ou trois ans. »

Nationale 1 poule 1

Village-Neuf (promu de N2). Un an après en être descendu, le Volant des 3 Frontières retrouve la N1 et entend y rester plus longtemps que la première fois (une seule saison en 2014-2015). Pour ce faire, il a conservé son groupe et l'a complété avec quatre recrues : l'Ecossaise Eleanor O'Donnell, partenaire en double de sa compatriote Julie Macpherson, déjà au club (la paire est 130e mondiale), le Lampertheimois Samson Gradt-Urban (ex-Grande-Synthe) et les Allemands Claudia Vogelgsang et Salverio Segreto.

Pour autant, le capitaine Daniel Phrasouvo fait profil bas avant l'ouverture à Oullins. « Après ce qui nous est arrivé il y a deux ans, un maintien rapide est notre unique objectif. Car Oullins, avec la sélectionnée olympique Delphine Lansac, et Arras, avec l'internationale Emilie Lefel, sont notamment beaucoup plus forts que nous. »

N2 poule 1

ASPTTS 2 (5e en 2015-2016). La réserve de l'ASPTTS, qui a enrôlé Flora Sabigno (ASL Robertsau), n'aspire elle aussi qu'à sauver sa peau. « On en a les moyens », assure J. Fuchs. « Mais la poule est très dure, avec Etupes qui a engagé un Indonésien, Jarville qui a perdu Baures, mais recruté notre Ukrainienne, Orléans avec un Arif Rasidi toujours performant et Lyon, qui a disputé les barrages d'accession en N1 et vient d'enrôler Léa Palermo. Le niveau a monté, avec des étrangers un peu partout. »

RSM 2 (4e en 2015-2016). « En N2, ça va être chaud », acquiesce S. Hupfel. « On démarre par un match très compliqué à Lyon, mais nous sommes confiants pour nos équipes 2 et 3 qui ont les cartes en main pour se maintenir. » Pour compenser le départ de Pancasari, la réserve du RSM a attiré la jeune Sharone Bauer (Robertsau) et comptera aussi sur la Slovaque Jana Ciznarova.

Tout sur les sept équipes alsaciennes de N3 dans une prochaine édition.

LA 1re JOURNÉE Top 12 poule 1 (sa. 16.00) : Chambly - Aire-sur-la-Lys, ASPTT Strasbourg - Talence, Maromme - Aulnay-sous-Bois. Top 12 poule 2 : Bordeaux Saint-Bruno - Fos-sur-Mer sa. 16.00, Aix-en-Provence - Red Star Mulhouse sa. 17.00, Issy-les-Moulineaux - Reims ABC sa. 16.00. Nationale 1 poule 1 : Béthune - Cholet sa. 17.00, Grande-Synthe - Arras sa. 16.00, Oullins - Village-Neuf sa. 16.00. Nationale 2 poule 1 : ASPTTS 2 - Etupes sa. 13.00, Orléans - Jarville sa. 17.00, BAC Lyon - RSM 2 sa. 16.00. Nationale 3 poule 1 : ASPTTS 3 - ES2B (Staffelfelden-Cernay-Bollwiller) sa. 13.00, COBRA Colmar - Ostwald sa. 15.00, Mundolsheim - Robertsau sa. 16.00. Nationale 3 poule 2 : Valdahon - Mâcon sa. 16.00, Bourg-en-Bresse - Val de Morteau sa. 13.00, BC Dijon - RSM 3 sa. 15.00.

 

 

Nos partenaires