CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Delaune : argent content


 

Eliminée dès les 8es en mixte avec son partenaire du Red Star Sébastien Bourbon, Julie Delaune, finaliste du double dames, n'en est pas moins - pour la 6e année consécutive - repartie des championnats de France avec une médaille autour du cou.

Archives Darek Szuster

Au terme d'une finale du double dames très serrée, la Mulhousienne Julie Delaune et sa partenaire grenobloise Elodie Eymard ont fini par rendre les armes face aux Bordelaises Hongyan Pi et Emilie Lefel hier à Montauban. La joueuse du Red Star rapporte néanmoins la seule médaille alsacienne des championnats de France 2012.

« Avec Elodie, nous en parlions dans le vestiaire après notre défaite : nous n'arrivons pas à être déçues, parce que nous avons fait un bon match. Bien sûr, il y a toujours quelques regrets quand on perd ainsi de justesse, comme d'avoir parfois manqué d'un peu de lucidité. Mais dans l'ensemble, nous sommes satisfaites. Il vaut mieux s'incliner de cette façon que de prendre une raclée. »

Coincée par la neige sur la route du retour, Julie Delaune, contrainte de s'arrêter à l'hôtel du côté de Brive après avoir parcouru une petite centaine de kilomètres en deux heures et demie, restait positive, hier vers 20h. Sur les coups de midi à Montauban, la Mulhousienne, qui rêvait de reprendre le titre du double dames conquis en 2009 avec la même partenaire, Elodie Eymard, est pourtant passée tout près du Graal. Mais pour sa 2e association avec la Grenobloise - la première depuis trois ans donc -, la joueuse du Red Star a dû se contenter de la médaille d'argent en finale des championnats de France 2012. Car après avoir enlevé le premier set 21/16, les deux jeunes femmes ont subi la loi du duo bordelais Hongyan Pi - Emilie Lefel (19/21 16/21). Jamais les deux Girondines n'avaient été sacrées dans cette spécialité, Lefel s'offrant même son tout premier titre.

Après l'or en 2009 (en double dames donc), l'argent la même année (en mixte avec l'autre Mulhousien Sébastien Bourbon) et le bronze à cinq reprises (en double dames en 2007, 2008, 2010 et 2011, mais aussi en mixte, toujours avec S. Bourbon, en 2010), la Normande d'origine rapporte pour la 6e année consécutive une breloque des Nationaux seniors. Sa 8e après de nombreux titres chez les jeunes.

Avec cette médaille d'argent, elle offre son seul podium à une Alsace dont le bilan, plus maigre que lors des précédentes éditions, n'en est pas moins encourageant. Particulièrement pour l'ASPTT Strasbourg dont les jeunes pousses, Julien Maio, Gaëtan Mittelheisser et Lorraine Baumann, se sont très honorablement comportées. Leader invaincu de la poule 1 du Top 12 et déjà pratiquement qualifié pour les play-offs, le club postier peut nourrir de légitimes ambitions cette saison en interclubs.

Leverdez et Pi bien sûr !

Les autres finales de ce dimanche ont respecté la hiérarchie. Dans le simple hommes, le Cristolien Brice Leverdez a décroché son 5e titre consécutif en dominant pour la 3e fois de suite le Bordelais Matthieu Lo Ying Ping. Hongyan Pi a, elle, retrouvé un sceptre qu'elle avait conquis six fois d'affilée entre 2005 et 2010, avant de l'abandonner l'an passé sur blessure (Ndlr : opérée du genou, elle ne s'était pas alignée).

Lo Ying Ping devra ainsi retarder d'une année ses rêves de sacre. Dans le premier set (perdu 23-25), il a toutefois poussé dans ses retranchements un Leverdez récemment de retour à la compétition après une opération. Mais il a sombré dans la 2e manche (13-21), dominé par la puissance d'un Leverdez dont le règne a - rappelons-le - débuté en 2008 au Sportenum de Saint-Louis.

Comme prévu, sa partenaire de l'Union Saint-Bruno, Pi, n'a laissé que des miettes à ses adversaires. Même à celle qui lui avait succédé en 2011 : Perrine Lebuhanic (Issy-les-Moulineaux) n'a pas pesé lourd en finale (21/5 21/12). L'actuelle 23e mondiale (Ndlr : encore n°4 il y a deux ans) a ainsi aisément coiffé sa 7e couronne. Comme en 2006 où elle avait décroché deux titres (simple et mixte), la Franco-Chinoise repart avec deux médailles d'or.

En mixte, Baptiste Carême (Grande Synthe), triple tenant avec Laura Choinet, a décroché au forceps son 4e titre de rang avec sa nouvelle partenaire, Audrey Fontaine (Lagardère Paris Racing). Le duo a pourtant raté sa première manche face au tandem composé de l'Aixois Sylvain Grosjean et d'Emilie Lefel (10/21). Mais il a su serrer le jeu pour enlever les deux suivantes (21/19 21/18).

Comme Pi, le Nordiste a quitté le Tarn-et-Garonne avec deux sacres en poche. Associé à son adversaire malheureux du mixte, il a tout autant dû s'employer dans le double hommes pour mater la paire Mathias Quéré (Maromme) - Ronan Labar (Aix). Carême et Grosjean conservent le titre conquis pour la première fois début 2011 à Amiens (10/21 21/14 21/19).

S.G. Les finales Simple hommes : Brice Leverdez (Créteil) bat Matthieu Lo Ying Ping (Bordeaux Saint-Bruno) 25/23 21/13. Simple dames : Hongyan Pi (Bordeaux Saint-Bruno) bat Perrine Lebuhanic (Issy-les-Moulineaux) 21/5 21/12. Double dames : Hongyan Pi - Emilie Lefel (Bordeaux Saint-Bruno) battent Julie Delaune (Red Star Mulhouse) - Elodie Eymard (Grenoble) 16/21 21/19 21/16. Double hommes : Sylvain Grosjean (Aix-en-Provence) - Baptiste Carême (Grande Synthe) battent Mathias Quéré (Maromme) - Ronan Labar (Aix) 10/21 21/14 21/19. Double mixte : Baptiste Carême (Grande Synthe) - Audrey Fontaine (Lagardère Paris Racing) battent Sylvain Grosjean (Aix) - Emilie Lefel (Bordeaux Saint-Bruno) 10/21 21/19 21/18.

 

Nos partenaires