CLUB D EXCELLENCE

REPORTAGE FRANCE 3 ALSACE ici

9ème JOURNEE INTERCLUB

18 MARS 2017 AU PALAIS DES SPORTS

RSM - ISSY LES MOULINEAUX 5/3

RSM 2 - ASPTT STRASBOURG 4/4

RSM 3 - BOURG EN BRESSE 6/2

 

18 MARS AU PALAIS DES SPORTS MULHOUSE

 

 

Chaud bouillant

Battue 5-3 par Chambly samedi dans une ambiance électrique au gymnase Herrade, l'ASPTT Strasbourg termine finalement deuxième de la poule 2 du Top 12 et affrontera Issy-les-Moulineaux, le tenant du titre, en demi-finale le 3 mai à Tours.

Dernière journée frustrante pour l'ASPTT Strasbourg de Lorraine Baumann (au filet) et Sashina Vignes contre Chambly. La revanche aux play-offs ?

 

 

Invaincue jusqu'à cette dixième et dernière journée de phase de poule, l'ASPTT Strasbourg savait qu'elle n'aurait pas la tâche facile face à son dauphin Chambly, renforcé par la présence controversée de l'Écossaise Kirsty Gilmour, bénéficiant d'un statut de joueuse assimilée alors même qu'elle a disputé pour sa patrie le championnat d'Europe en février dernier, ce que le règlement (tel qu'il est actuellement publié sur le site de la fédération française) ne permet pas.

Un imbroglio administratif - portant notamment sur la vérification des titres de séjour et couvertures sociales délivrées à Gilmour et à la Belge Liliane Tan, renfort d'Aix-en-Provence - que la fédération n'a pas tranché malgré une conciliation téléphonique jeudi entre présidents. Une polémiquequi pourrait ternir le monde du badminton français qui peine déjà à s'installer dans le paysage médiatique hexagonal.

À un set près

Ironie du sort, l'ASPTT Strasbourg évoluait samedi sans renfort étranger. Mais au moment d'affronter Chambly, les Strasbourgeois ont pu compter sur le soutien de quelque 300 supporters.

Dans une ambiance électrique, Julien Fuchs et ses coéquipiers devaient arracher le nul pour conserver leur première place. Las, ils se sont inclinés 3-5 et auraient même pu rester leader de la poule 2 si l'Espagnole Corrales n'avait pas décroché un set dans sa défaite contre Sashina Vignes.

« Ça ne se joue à pas grand-chose, mais cette défaite va être fédératrice parce qu'on a montré un bel état d'esprit dans ce match, retient Julien Fuchs. On ne finit pas premiers, mais l'an dernier on était arrivés au play-offs invaincus avec l'étiquette de favoris et on s'était fait sortir en demi-finale. C'est peut-être un signe. »

Le 3 mai à Tours, l'ASPTT Strasbourg affrontera Issy-les-Moulineaux, le champion en titre qui dénonce aussi fortement les assimilations de Gilmour et Tan. L'autre demi-finale opposera Chambly à Aix-en-Provence.

« Il va y avoir de l'ambiance, c'est certain, s'attend Jean-Marc Béhé, le président de l'ASPTT Strasbourg. On sera une bonne quarantaine à faire le trajet pour soutenir notre équipe. »

Sans rien avoir à se reprocher sur sa saison, l'ASPTT Strasbourg jouera crânement sa chance à Tours. Elle aura son équipe au complet et si elle devait retrouver Chambly en finale, on imagine que ce match-là sera de nouveau chaud bouillant.

Cédric Cariou

 

 

Les autres nationaux

Assuré de terminer 3e de la poule 2 du Top 12, le Red Star Mulhouse s'est incliné de justesse (3-5, 4 rencontres perdues en trois sets) contre Fos/Mer, relégué en Nationale 1.

Cette dernière journée d'interclubs n'était pas vraiment celle des joueurs du Red Star, puisque les doublures mulhousiennes se sont inclinés à domicile en Nationale 2 contre l'ASL Robertsau (2-6) dans un match sans enjeu, les deux équipes étant maintenues. L'ASPTTS II a étrillé Étupes 8-0, prenant pour l'honneur la première place de la poule.

En N3, le dernier suspense concernait la 5e place de la poule 7. Le duel à distance entre le CEBA et l'ASLR II a tourné en faveur des Strasbourgeois qui ont fait match nul à Metz pendant que les doublures robertsoviennes s'inclinaient à Village-Neuf (7-1). Le V3F jouera les barrages d'accession en N2 et l'ASLR II est relégué, sauf repêchage, en Régionale avec Ostwald.

C.C.

 

 

 

Nos partenaires