CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Charlie « la bonne pioche »

Dernière recrue en date du Red Star (Top 12), Charlie Sehier a passé ces trois dernières saisons à Aix-en-Provence. Elle étudie, travaille et s'entraîne à Strasbourg, mais joue sous les couleurs de Mulhouse.

Charlie Sehier avec Martina Benesova (au fond), sa partenaire de double.

 

 

Il y a des joueurs qui parlent peu, comptant leurs mots, restant discrets. Et puis il y a Charlie Sehier, la vingtaine, qui s'exprime à livre ouvert. Fraîcheur et spontanéité de la jeunesse, sans doute.

« Il n'y a pas de quoi être dépité. Le score peut être traumatisant, mais ne reflète pas notre rencontre », dit-elle, en faisant allusion à celui perdu samedi dernier, face à l'ASPTT Strasbourg (8-0).

Charlie Sehier est presque née avec une raquette de badminton entre les mains. « À trois ans, mon père m'emmenait déjà à l'entraînement », se remémore-t-elle.

Un papa qui vit à Toulon et qui a toujours été passionné de ce sport, découvert entre collègues de travail.

Et qui est devenu son entraîneur au fil des années. « J'ai été élevée dans ce moule, il me poussait à fond dans les entraînements. Alors que petite fille, je voulais faire de la danse. »

La nouvelle du Red Star n'a jamais été portée sur le simple, vous la verrez toujours en double au club de Mulhouse. « Seule, la défaite est plus dure, on a plus de mal à l'accepter aussi », pense la badiste. « Et puis j'ai toujours eu de bons partenaires en double », enchaîne-t-elle, amusée.

Après trois saisons passées au soleil d'Aix-en-Provence, elle appréhendait d'atterrir à Mulhouse. Autre ambiance, climat différent...

Pourtant, Charlie Sehier passait déjà le plus clair de son temps à Strasbourg, faisant le déplacement dans le sud pour les interclubs, sans vraiment profiter de ses week-ends. Dans le Bas-Rhin, elle y étudie (Staps), s'entraîne et y travaille (au Creps).

« Hormis Jean-Michel (Lefort) et Romain (Eudeline), je ne connaissais personne à Mulhouse. Mais j'ai apprécié l'accueil et l'ambiance du club. »

À tel point qu'elle pense déjà y rester une saison de plus. « Je ne me vois pas aller ailleurs, c'est plus pratique pour moi. »

L'ASPTT Strasbourg l'avait approchée à l'intersaison, mais après sa signature avec le Red Star.

P.Gz

 

Nos partenaires