CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Article du 8 janvier

À mi-saison, le Red Star conforte sa place dans le Top 12
Jusqu'ici tout va bien
Le club de Mulhouse conserve la troisième place de la poule 2, après sa victoire (3-5) samedi, à Fos-sur-Mer. Et ce malgré un imprévu de dernière minute...

Mulhouse, avec ici Jean-Michel Lefort, regarde vers le haut.

 

 

Jean-Michel Lefort ne devait pas faire partie du déplacement à Fos-sur-Mer. Résidant en région parisienne, avec une petite fille malade, il a hésité jusqu'au dernier moment.

« Et puis j'ai fini par m'arranger. Je ne voulais pas faire faux bond à mes coéquipiers », justifie-t-il.

En parallèle, le staff mulhousien avait prévu le coup, en envoyant Loïc Guétrot, ''joker'' pensionnaire de l'équipe 2. Juste au cas où. Polyvalent, l'ancien de Wittenheim aurait pu jouer en simple comme en double.

Rester au contactdes deux premiers

Les deux badistes se sont finalement entendus pour disputer le double hommes. C'était la première fois. « On ne passe pas si loin que cela, pour deux joueurs sans repères », argue Jean-Michel Lefort. Pas si nul, mais le score n'est pas si flatteur non plus (21-13, 21-14).

Tout comme lors de la rencontre face à Grande-Synthe, le mois dernier, l'essentiel des points du Red Star a été remporté dans les simples. Plus un seul en double (mixte), celui de Charlie Sehier et d'Inoki Theopilus.

« Inoki assure, Romain (Eudeline) et Patty (Stolzenbach) confirment, alors qu'ils n'étaient pas favoris », reprend Lefort.

« L'essentiel est d'en être sorti victorieux et de faire un pas de plus en vue du maintien », commente Christophe Saglio, le président du Red Star.

« C'est un résultat plaisant, une grosse bouffée d'oxygène même, car Fos-sur-Mer est difficile à manier à domicile », diagnostique pour sa part Peter Armstead, capitaine du club.

Il reste cinq rencontres, mais la feuille de route de la saison est déjà respectée. À savoir rester au contact des deux premiers, une année de plus.

L'équipe mulhousienne a finalement battu ses concurrents directs à l'aller (trois points d'avance sur Grande-Synthe, quatre sur Paris), mais il reste l'autre moitié de la bouteille à s'enfiler.

En commençant par un déplacement au Lagardère Paris Racing, le 26 janvier. Il faudra ensuite attendre le 23 février pour revoir le Red Star au Palais des Sports, face à l'ASPTT Strasbourg, vainqueur de Chambly ce week-end (3-5).

Pierre Gusz

Nos partenaires