CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Article du 5 janvier

Duel au sommet en Top 12
L'ASPTT Strasbourg se rend cet après-midi à Chambly pour un duel au sommet entre les deux coleaders de la poule 2 du Top 12. Dans cette même poule, le Red Star Mulhouse (3e) va à Fos/Mer (5e) pour se rapprocher du maintien.

 

L'ASPTT Strasbourg de Julien Maio peut faire un grand pas vers la première place de sa poule en Top 12 en cas de victoire à Chambly.

 

Quatre matches, quatre victoires : le bilan de l'ASPTT Strasbourg à la veille du dernier match du cycle aller est on ne peut plus parfait. Mais les Postiers ne sont pas les seuls à avoir commis le sans-faute depuis le début de la saison et cet après-midi c'est à Chambly, l'autre équipe invaincue de cette poule 2 du Top 12, qu'ils vont tester leur invincibilité.

Gagner chez les Picards - vice-champions de France en titre pour leur première année en Top 12 et tombeurs de l'ASPTT Strasbourg en demi-finale - ne sera pas une chose aisée mais s'ils veulent terminer la saison à la première place (et donc jouer contre le deuxième de la poule 1 en demi-finale des play-offs), les Strasbourgeois doivent s'y imposer.

« Chaque match peut être gagné par l'une ou l'autre équipe »

Les deux coleaders ont fait le trou sur leurs poursuivants - le Red Star Mulhouse est troisième à quatre points - et devraient sauf énorme surprise s'adjuger les deux places qualificatives en play-offs. Il reste donc à déterminer dans quel ordre et la rencontre de cet après-midi s'annonce déjà décisive.

Les Strasbourgeois, qui pourront compter sur l'Ukrainien Valeriy Atrashenkov après avoir fait étalage de la profondeur de leur effectif en gagnant sans renfort étranger au Paris Racing (5-3) lors de la 4e journée, ont les armes pour perturber les Thomas Rouxel, Marin Baumann et autre Weny Rasidi. Mais il faudra s'attendre à une rencontre serrée et les compositions d'équipe vont être importantes pour ne lâcher aucun des huit matches de la soirée.

« Chaque match peut être gagné par l'une ou l'autre équipe, ça peut faire 4-4 comme 7-1 au final, estime Julien Fuchs, l'entraîneur strasbourgeois. Après, ça va aussi dépendre de la forme physique des uns et des autres. Si on gagne, les play-offs seront quasiment assurés et on pourra voir venir sur le cycle retour. »

Si la course aux play-offs semble pliée dans cette poule 2, le maintien n'est encore assuré pour aucune des quatre autres équipes. Seul troisième avec deux victoires et deux défaites (contre l'ASPTT Strasbourg et Chambly), le Red Star Mulhouse a fait une grande partie du boulot pour conserver sa place en Top 12 la saison prochaine mais ne peut pas se permettre de se relâcher.

En déplacement à Fos/Mer, les Mulhousiens voudront avant tout ne pas perdre face à l'avant-dernier de la poule. « On doit se passer de Jean-Michel Lefort et faire un match nul sera déjà une bonne opération », souligne Peter Armstead, le coach du Red Star.

Nationale 2

Tandis que les doublures de l'ASPTT Strasbourg (2es) partent défier Étupes, le solide leader de la poule 4 de N2, l'ASL Robertsau accueille les réservistes du Red Star (à 16h à la salle Branco-Karabatic).

Les Mulhousiens ne devancent les Robertsoviens que d'une longueur avant cette rencontre clé dans la quête du maintien.

Nationale 3

La réserve de l'ASL Robertsau aura fort à faire face à Village-Neuf le leader invaincu de la poule 7. Seule équipe à avoir tenu tête au V3F, l'ASPTTS III se rend à Ostwald qui n'a toujours pas gagné la moindre rencontre. Le CEBA accueille Metz, un adversaire direct pour le maintien.

Dans la poule 8, le RSM III (4e) sera sur les courts du leader Bourg-en-Bresse qui ne devance les Haut-Rhinois que d'une petite longueur.

C.C.

 

 

 

 

Nos partenaires