CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

LE 10 JUIN 2017 AU GYMNASE ERGMANN

TOURNOI INTERNE A 14H
ASSEMBLEE GENERALE A 17H 
Merci de vous inscrire ici ou par mail a info@rsmb.fr

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Article du 29 janvier

Continuité dans la hiérarchie

 

Inoki Theopilus a obtenu sa revanche

 

 

Troisième victoire consécutive pour le club haut-rhinois, ce week-end, face au Lagardère Paris Racing (3-5), dans le cadre de la 6e journée des interclubs nationaux. Le RSM est d'ores et déjà assuré de son maintien une saison supplémentaire au sein du gratin hexagonal.

« Nous avons cinq points d'écart sur Grande-Synthe (4e), quatorze au total. Aucune équipe n'est jamais tombée du Top 12 à ce stade », confirme le capitaine de l'équipe, Christophe Grunfelder.

La porte pour les play-offs encore ouverte

Franche réussite samedi, côté simple, face aux joueurs du LPR. Inoki Theopilus, battu à l'aller par Lucas Corvée, a obtenu sa revanche, en trois sets. Martina Benesova et Patty Stolzenbach sont facilement venues à bout de leurs adversaires.

En double, la tâche a été plus dure, en revanche. Toujours pas de miracle concernant le double dames. Opposées à Laura Choinet et Anne Tran, multiples championnes de France dans cette spécialité, la réussite n'y est toujours pas entre Martina Benesova et Charlie Sehier.

Le double hommes, composé de Jean-Michel Lefort et de Romain Eudeline n'a pas fait mieux. Seuls Inoki Theopilus et Charlie Sehier sauvent la face en mixte, sur un score sans appel (9-21, 7-21).

« Paris a lâché les simples dames pour miser sur les garçons et les doubles », commente Christophe Grunfelder.

Mulhouse demeure troisième, derrière les leaders de la poule, Strasbourg et Chambly. Le Red Star a encore une chance d'accrocher les play-offs, à condition de créer la surprise à l'extérieur, chez la formation picarde, le 9 février.

Pierre Gusz

 

 

 

 


 

 

Nos partenaires