CHAMPIONS 2017

Mulhouse soutient ses jeunes sportifs 

Nos stars : Alexis Berthomier - Maxime Obermeyer - Arnaud Merklé

A regarder la vidéo sur nos champions ici

10 ème JOURNEE INTERCLUB

DERNIER INTERCLUB DE LA SAISON

8 AVRIL 2017- Resultats

REIMS - RED STAR MULHOUSE 3/5

ETUPES - RED STAR MULHOUSE 2

MORTEAU - RED STAR MULHOUSE 3 5/3

 

 

CHAMPIONNAT D EUROPE JUNIORS A MULHOUSE

Au centre sportif de Mulhouse du 7 au 16 avril 2017. Venez soutenir l'équipe de France avec Arnaud Merklé.

vidéo à visionner ici

 

 

Armstead : « A l’arrivée, c’est frustrant »

Peter Armstead, vous êtes le coach du Red Star Mulhouse, battu samedi par l’ASPTT Strasbourg. Ce second court revers en Nationale 1A constitue-t-il une déception pour vous ?
Je pense qu’il y avait de la place pour faire quelque chose. Sur la physionomie de la rencontre, il y avait moyen de marquer un 4 e point et de chercher le match nul. Cela aurait été un bon résultat, alors que là, nous nous retrouvons sous pression pour les prochaines journées.

Qu’a-t-il manqué à votre équipe ?
C’est difficile à dire. Nous avions trois points en tête, à chercher logiquement. Le 4 e point pouvait être grappillé sur quatre matches différents, dont trois se sont soldés par de défaites en trois sets. Nous n’étions donc pas loin. À l’arrivée, c’est frustrant, car nous sommes tout proches, comme lors de la première journée.

Vous traversez une phase d’adaptation logique à ce niveau, non ?
Oui, c’est une phase d’apprentissage, nous sommes passés à un degré au-dessus. Nous sommes novices et humbles et nous allons travailler le plus possible pour être au niveau.

Avez-vous été tenté de modifier quelque peu votre équipe pour cette rencontre ?
On a fait le plus simple possible samedi. C’est un petit regret, on aurait peut-être pu prendre plus de risques. Mais à la fin, nous n’aurions peut-être pas eu trois points. À ce niveau, perdre 5-3 ou 7-1, c’est pareil. J’ai pris une option sécuritaire, c’est à retenir pour la suite de la compétition. L’équipe est homogène, mais il y a quand même un petit trou derrière nos quatre ou cinq joueurs de très haut niveau. Ce petit point qui manque est là...

Vous êtes désormais dans l’obligation de gagner vos prochains matches.
Il n’y a pas de honte à perdre contre Strasbourg, mais il y a de la pression derrière. Ce sont des petites poules avec six équipes, il faut donc vite engranger quelque chose de positif.

Recueilli par Marc Wilb - L'Alsace - Archives J-P Domb

Nos partenaires